Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le 22 septembre 1984, François Mitterrand et Helmut Kohl main dans la main à Verdun : "un geste iconique"

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine

Il y a 35 ans, le 22 septembre 1984, avait lieu ce que l'on a appelé le "Geste de Verdun" : Mitterrand et Kohl main dans la main durant une cérémonie pour les victimes de guerre à l'Ossuaire de Douaumont. Ce vendredi, au Centre mondial de la Paix, une journée franco-allemande commémore l'événement.

François Mitterrand et Helmut Kohl le 22 septembre 1984
François Mitterrand et Helmut Kohl le 22 septembre 1984 © Maxppp - Wolfgang Eilmes

Verdun, France

Triple anniversaire, cette année, pour le Centre mondial de la Paix de Verdun : les 25 ans de son inauguration, les 30 ans de la chute du Mur de Berlin, et les 35 ans du "Geste de Verdun", commémoré ce vendredi lors d'une grande journée franco-allemande : le 22 septembre 1984, le président Mitterrand et le chancelier Kohl, assistant main dans la main devant l'ossuaire de Douaumont à une grande cérémonie à la mémoire des victimes des guerres.

Helmut Kohl est très surpris par ce geste de François Mitterrand."

Un geste d'autant plus émouvant qu'il n'était pas du tout prévu : "on se souvient d'ailleurs que la retransmission nationale télévisée, à l'époque, s'arrête quelques instants avant que François Mitterrand ne saisisse la main d'Helmut Kohl, rappelle Philippe Hansch, ledirecteur du Centre mondial de la paix. On voit aussi sur la planche contact du seul photographe qui est venu se mettre en face des deux hommes - puisque le pool de presse était prévu derrière - qu'Helmut Kohl est très surpris par ce geste de François Mitterrand.

Un geste avant tout d'amitié entre les deux hommes, une amitié profonde et sincère"

Si l'image témoigne "avant tout de l'amitié entre les deux hommes, une amitié profonde et sincère", elle symbolise aussi "la force de l'amitié franco-allemande, présente sur le champ de bataille de Verdun. C'est un geste qui est devenu iconique", souligne le directeur. D'ailleurs, tous les dirigeants qui ont suivi ont essayé d'avoir une image forte qui rappelait ce geste de Verdun : "Tous les couples franco-allemands s'y sont essayés : Gerhard Schröder et Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, François Hollande et Joachim Gauke, François Hollande et Angela Merkel, Angela Merkel et Emmanuel Macron, on a toujours cette recherche de symbolique et d'authenticité."

Verdun, une histoire commune

Mais Mitterrand et Kohl avaient une histoire particulière avec Verdun : "Le grand-père de Kohl avait été blessé pendant la Première guerre mondiale à Verdun, et Mitterrand a été arrêté à côté de Verdun pendant la deuxième", raconte encore Philippe Hansch.

Retrouvez le programme de la Journée franco-allemande au Centre mondial de la Paix, avec de nombreuses personnalités, comme l'ambassadeur d'Allemagne en France, Hélène Carrère d'Encausse, de l'académie française, ou encore Hubert Védrine, ancien ministre des affaires étrangères de Mitterrand, ainsi que plusieurs centaines de lycéens participant à l'opération Journaliste d'un Jour.

Philippe Hansch, invité de France Bleu Lorraine

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu