Société

Le 3ème Régiment du Génie de Charleville Mézières fête ses 70 ans de présence dans les Ardennes

Par Annelaure Labalette, France Bleu Champagne-Ardenne vendredi 19 mai 2017 à 10:52

un char du 3ème Régiment du Génie de Charleville Mézières sur la place Ducale
un char du 3ème Régiment du Génie de Charleville Mézières sur la place Ducale © Radio France - Alexandre Blanc

Ce vendredi et samedi, les 1200 soldats du 3ème Régiment du Génie de Charleville-Mézières rendent hommage à leurs soldats blessés dans l'exercice de leurs fonctions. Depuis leur arrivée dans les Ardennes en avril 1947, les effectifs comme les missions ont beaucoup évolué.

Cela fait environ un an que le Lieutenant Colonel André Sanchez est à la tête du 3ème régiment du génie de Charleville-Mézières mais très vite, il s'est rendu compte de l'attachement que les Ardennais portaient aux militaires. Ce vendredi et ce samedi, les 1200 soldats du régiment rendent hommage à leurs blessés et célèbrent leurs 70 ans de présence dans les Ardennes.

L'une des principales missions des militaires c'est l'aide à la population : en France d'abord, dans le département des Ardennes où ils sont basés, ce fût le cas lors des inondations de 1995. Mais aussi lors de missions à l'étranger. Plusieurs militaires du 3ème RG de Charleville sont partis en Colombie il y a quelques années après un grave tremblement de terre.

Le Lieutenant Colonel André Sanchez, chef de corps du 3ème Régiment du Génie de Charleville Mézières

Le 1ère classe Geoffrey a rencontré Emmanuel Macron

Le jour de la passation de pouvoir entre François Hollande et Emmanuel Macron, le nouveau président s'est rendu à l'hôpital militaire de Percy à Clamart, dans les Hauts de Seine. "C'était une surprise, on ne s'attendait pas à ce que cela soit si rapide" déclare le Lieutenant colonel André Sanchez, "mais c'est très important qu'un chef d'état vienne au chevet de ses militaires d'autant plus qu'un de nos soldats blessés au Mali l'année dernière, le première classe Geoffrey a pu discuter avec Emmanuel Macron". D'ailleurs pour les 70 ans du 3ème RG de Charleville-Mézières, les 1200 militaires du bataillon auront un attachement tout particulier à rendre hommage à leur vingtaine de soldats blessés au cours de différentes missions notamment au Mali lors de l'opération Barkhane.

Un militaire du 3ème Régiment du Génie de Charleville Mézières lors d'une opération de déminage au Mali - Radio France
Un militaire du 3ème Régiment du Génie de Charleville Mézières lors d'une opération de déminage au Mali © Radio France - 3ème RG de Charleville Mézières

Plusieurs manifestations pour le 70ème anniversaire du 3ème RG

Ce vendredi soir à 18h, une aubade interprétée par les militaires du 3ème Régiment du Génie aura lieu dans le kiosque de la place de la gare de Charleville-Mézières. Samedi, une cérémonie militaire est prévue à 11h, Place Ducale. Il y aura aussi des démonstrations militaires.

Des militaires du 3ème RG de Charleville Mézières en plein exercice - Radio France
Des militaires du 3ème RG de Charleville Mézières en plein exercice © Radio France - 3ème RG de Charleville Mézières

Au début de l'année 2017, la construction du centre ACIER (Ardennes Complexe Interservices Entraînement à la Réalité) a démarré dans les Ardennes. Il s'agit d'un centre d'entraînement au combat où l’Armée de terre va créer un parcours réduit pour le franchissement et l’organisation des reconnaissances en zones urbaines. Au total, il y aura 13 modules dédiés à l'entraînement individuel des militaires du 3ème RG. Ils pourront ainsi perfectionner l'ensemble de leurs techniques. Ce centre ACIER, financé en grande partie par le Conseil départemental des Ardennes devrait être inauguré en octobre prochain.