Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Le bac avec 7,93/20, on m'appelle le miraculé" : ces Messins tout surpris d'avoir le bac grâce au jury

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

Pas beaucoup d'explosions de joie pour les résultats du bac cette année, la note ayant été calculée sur la moyenne d'avant confinement à cause de la crise du coronavirus. Sauf pour ceux qui ont été rattrapés in extremis par les jurys, pour qui bonheur et surprise sont bien là.

Affichage des résultats (illustration)
Affichage des résultats (illustration) © Maxppp - Cedric JACQUOT

"Je suis un miraculé, c'est ce que tous les profs ont dit. C'est la première fois qu'ils voyaient ça", rigole Enzo, 17 ans, élève du lycée Anne de Méjanès à Metz. "J'étais à 7,93, et j'ai eu le bac avec 10,27. C'est mon pote qui m'a prévenu, il m'a appelé, j'étais en train de dormir, il était 10 heures et demi, il me dit : t'as ton bac. J'ai dit tu mens ! Il m'a envoyé le screen, et il a fait tous les sites, il a pris Google, Safari, il a tout fait !", explique le garçon, hilare. "Je l'ai dit à ma mère, elle a pleuré."

"Moi je dis, merci le corona !"

"Je sais pas comment j'ai fait, moi je dis : merci le corona. Ca m'a sauvé ! Moi je me disais que j'allais bosser à Leclerc, là. Eh ben je vais aller à la fac. Ou alors le concours de gendarme, je ne sais pas encore. J'ai décidé ça ce matin", sourit Enzo. L'explication, c'est que cette année, coronavirus et confinement oblige, il n'y a pas eu d'examen final, ce sont les notes de l'année et donc d'avant le confinement qui ont fait foi. Et le mot d'ordre à l'Education nationale a été à la bienveillance, avec des moyennes arrondies vers le haut. Et parfois très très arrondies. Les jurys d'admission ont été particulièrement cléments cette année, en rehaussant les notes des candidats. "Mais là, ils lui ont donné deux points", s'étonne le fameux copain qui a annoncé la bonne nouvelle à Enzo : "Moi j'ai eu 15,4, ils ne m'ont même pas donné les 0,6 pour avoir la mention Bien !"

"Je me disais Clara tu vas bosser au MacDo toute ta vie, eh ben je vais à la fac !"

Même surprise au moment d'avoir les résultats pour Clara, du lycée Louis Vincent de Metz : "C'était pas prévu, ça fait des jours que je travaillais pour les rattrapages, je me disais Clara tu vas bosser au MacDo toute ta vie, eh ben finalement non ! Je vais à la fac l'an prochain". Certains de ses amis assurent que "certains qui n'auraient pas du avoir le bac l'ont, et d'autres qui auraient du l'avoir vont au rattrapage. Il y en a même qui ont le bac alors qu'ils ont rendu copie blanche au bac blanc !". Clara avait 9,50 de moyenne. Un de ses camarades, 9,70. Lui va au rattrapage : "Mais moi, j'avais de bonnes appréciations", explique Clara. En tout cas, sa famille a sabré le champagne. 

ECOUTEZ Le témoignage d'Enzo, le "miraculé" du baccalauréat 2020.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess