Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le bailleur Ekidom va installer des logements sociaux dans un ancien hôtel particulier du centre-ville de Poitiers

-
Par , France Bleu Poitou

C'est un programme inédit qui a été lancé rue Scheurer-Kestner à Poitiers : le bailleur Ekidom s'est engagé à construire des HLM au cœur de l'ancien siège de la chambre régionale des comptes. Nous nous sommes rendus sur le chantier.

Alain Claeys a pu visiter le chantier qui doit durer encore un an.
Alain Claeys a pu visiter le chantier qui doit durer encore un an. © Radio France - William Giraud

Poitiers, France

HLM ne rime pas toujours avec grosse barre d'immeuble. Le bailleur Ekidom disposera prochainement de 17 logements sociaux (du T2 au T5) en plein centre-ville de Poitiers dans un ancien hôtel particulier à deux pas du parc de Blossac : il s'agit tout simplement de l'ex-siège de la chambre régionale des comptes, l'administration chargée de vérifier les comptes des collectivités locales, transféré en 2011 à Bordeaux

Un programme inédit pour Ekidom

Les travaux ont commencé il y a un an. Si tout va bien, les appartements seront livrés à l'été 2020. France Bleu Poitou a été convié pour une visite guidée sur le chantier.

Le hall d'entrée de l'immeuble. - Radio France
Le hall d'entrée de l'immeuble. © Radio France - William Giraud

"C'est l'avenir des HLM. Plus personne ne veut des grandes tours"

Imaginez des moulures, des cheminées, une hauteur sous plafond princière, un escalier de pierre... L'ensemble fait 2.400 m². Un hôtel particulier du XVIIIème remanié au XIXème, acheté par Ekidom pour 250.000 euros, bien en dessous de sa valeur réelle, grâce à un dispositif d'état. "C'est l'avenir des logements sociaux. Plus personne ne veut des grandes tours qu'on a construit dans les Trente Glorieuses" explique Daniel Hofnnug, le président d'Ekidom.

Malgré le retard, livraison prévue en 2020

Un programme qui a pris beaucoup de retard (cinq ans) car, comme souvent lorsque l'on réhabilite de l'ancien, le bailleur a eu son lot de mauvaises surprises. "On s'est aperçu que le mur de la cour était mitoyen et qu'il fallait le consolider. Idem pour les sols. Il faut intégralement les remplacer pour assurer de la stabilité aux étages" détaille Isabelle Matthieu, chargée d'opérations pour le bailleur poitevin.

Au total, 557 logements sociaux se trouvent sur le "plateau" sur un parc total de 12.200 logements pour Ekidom (qui intervient en grande majorité à Grand-Poitiers).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu