Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le Barcarès installe des blocs de béton anti-voiture bélier en forme de Lego

samedi 26 août 2017 à 18:10 Par Suzanne Shojaei, France Bleu Roussillon

C'est un peu la nouvelle attraction au Barcarès : près de 200 blocs de béton anti-voiture bélier sont installés un peu partout dans cette commune des Pyrénées-Orientales. Mais ils ont une drôle de forme...

Franck Maurence est le peintre de la commune du Barcarès. C'est lui qui a choisi les couleurs.
Franck Maurence est le peintre de la commune du Barcarès. C'est lui qui a choisi les couleurs. © Radio France - Suzanne Shojaei

Le Barcarès, France

"Quand je les ai vus, j'ai tout de suite pensé à des Lego !", reconnaît Jessica, une passante. C'est exactement ce que le maire voulait. Alain Ferrand est ravi du résultat. "Un soir, je me baladais dans la ville et j'ai vu ces blocs alignés. J'ai trouvé ça moche. Et en même temps, il y a ces petits picots qui permettent de les emboîter."

Il ne manquait plus qu'un coup de pinceau. Ni une ni deux, le maire décroche son téléphone et appelle le peintre de la commune, Franck Maurence. "J'ai trouvé l'idée très bonne", reconnaît le peintre. "Les couleurs remplissent l'espace, on ne voit plus les blocs de béton! La vie semble plus joyeuse."

"Ce genre de mobilier va faire partie de notre quotidien, donc il faut l'intégrer au paysage." - Alain Ferrand, le maire du Barcarès

Du jaune, du rouge, du bleu, du vert... Un véritable arc-en-ciel en béton. "Je croyais que c'était des limites de parking", sourit Philippe, un Barcarésien. "Ça fait pas anti-bélier, mais tant mieux !"

"Je croyais que c'était pour décorer!" - Jessica

Franck Maurence espère même donner l'idée à d'autres villes. "Pourquoi pas des blocs de béton façon Gaudi à Barcelone ?"