Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les bénévoles de la Croix-Rouge de la Somme se réunissent ce samedi à Péronne

vendredi 9 mars 2018 à 10:39 Par Claudia Calmel, France Bleu Picardie

Une centaine de bénévoles de la Croix-Rouge sont attendus ce samedi à l'Espace Mac Orlan de Péronne pour l'assemblée annuelle de l'association.

Michel Cadet, le président de la Croix-Rouge de la Somme
Michel Cadet, le président de la Croix-Rouge de la Somme © Radio France - Claudia Calmel

Péronne, France

Près de 700 bénévoles sont engagés auprès de la Croix-Rouge dans la Somme. Une partie d'entre-eux seront réunis ce samedi à Péronne. Assemblée annuelle qui tournera autour d'une question :  "Sommes-nous prêts à répondre à une situation de catastrophe ?"

Catastrophe naturelle, déraillement de train, accident industriel ou attentat : les bénévoles de l'association se tiennent prêts à intervenir si un évènement de ce type se produisait. Des scénarios qui seront évoqués pendant leur rassemblement. Pour en parler, Michel Cadet, le président de la Croix-Rouge de la Somme était l'invité de France Bleu Picardie à 8h10. 

Il a aussi évoqué le taux de formation aux premiers secours au sein de la population Française : "Nous avons eu beaucoup de demandes de stages dans la foulée des attentats de Paris et de Nice, mais ce chiffre a baissé : on a tendance à oublier.  Il y a pourtant une vraie nécessité à se former en France. Seulement 20% de la population dit connaître les gestes qui sauvent. Ce taux monte à 70% en Allemagne, voire à 90% dans les pays scandinaves. _En Allemagne, vous ne pouvez passer le permis de conduire que si vous justifiez d'une formation aux premiers secours_. On commence à songer à instaurer cette obligation en France. C'est ce qu'il faudrait faire pour qu'on arrive à un taux correct."

Michel Cadet, le président de la Croix-Rouge de la Somme