Société

Le bilan des sportifs loirétains aux Jeux Olympiques de Rio

Par Etienne Escuer, France Bleu Orléans lundi 22 août 2016 à 1:14

Une médaille d'or pour Mathieu Lemoine (poing levé), une quatrième place pour Manon Brunet et un quart de finale pour Christian M'Billi Assomo
Une médaille d'or pour Mathieu Lemoine (poing levé), une quatrième place pour Manon Brunet et un quart de finale pour Christian M'Billi Assomo © Radio France - Photomontage Etienne Escuer

Les Jeux Olympiques de Rio sont terminés. 7 sportifs loirétains étaient engagés. Le Sandillonais Mathieu Lemoine a ramené une médaille d'or avec l'équipe de France d'équitation dans le concours complet.

Sept Loirétains ont pris part à l'aventure olympique à Rio. Au final, une seule médaille, mais quelle médaille ! Mathieu Lemoine a conquis l'or en équitation. Pour les autres, le bilan varie entre grosses déceptions et belles promesses pour l'avenir.

Mathieu Lemoine (équitation)

Mathieu Lemoine (poing levé), entouré de Karim Florent Laghouag, Astier Nicolas et Thibault Valette - Maxppp
Mathieu Lemoine (poing levé), entouré de Karim Florent Laghouag, Astier Nicolas et Thibault Valette © Maxppp - Fazry Ismail

Mathieu Lemoine, licencié aux écuries Pierre Defrance à Sandillon, est le seul sportif du département à repartir avec une médaille. Mais quelle performance ! Lui et les 3 autres cavaliers français (Karim Florent Laghouag, passé par les écuries de Pierre Defrance, dont il est le neveu, Astier Nicolas et Thibault Valette) ont apporté à la France sa première médaille d'or dans ces Jeux Olympiques. Ils ont remporté le concours complet d'équitation (dressage, cross, saut d'obstacles), une compétition qui échappait aux cavaliers français depuis 2004.

Mathieu Lemoine, fier de sa médaille d'or à Rio

Christian M'Billi Assomo (boxe)

Christian M'Billi Assomo s'est incliné face au champion du monde en titre. - Maxppp
Christian M'Billi Assomo s'est incliné face au champion du monde en titre. © Maxppp - Valdrin Xhemaj

La boxe française a brillé à Rio, avec 6 médailles. Christian M'Billi Assomo était tout proche d'obtenir la septième. Chez les poids moyens (-57kg), le boxeur de Montargis a éliminé l'Ukrainien Dmytro Mytrofanov puis l'Équatorien Marlo Delgado. Mais au stade des quarts de finale, il a buté sur le Cubain Arlen Lopez, champion du monde 2015. Le Français de 21 ans n'a pas démérité, au contraire. Tout s'est joué dans le premier round, très serré, que les juges ont finalement accordé au Cubain. Les deux boxeurs ont ensuite remporté chacun un round. Christian M'Billi Assomo repart sans médaille, mais avec de jolies promesses pour l'avenir.

Cécilia Berder et Manon Brunet (escrime)

Cécilia Berder et Manon Brunet n'ont pas réussi à ramener une médaille de Rio. - Maxppp
Cécilia Berder et Manon Brunet n'ont pas réussi à ramener une médaille de Rio. © Maxppp - Photo PQR La République du Centre / José Mendez / Photomontage Etienne Escuer

Les sabreuses Cécilia Berder et Manon Brunet arrivaient à Rio avec de grandes ambitions et pouvaient légitimement prétendre à une médaille, voire deux (en individuel et par équipe). Mais Cécilia Berder s'est incliée dès les quarts de finale face à l'ogre russe Sofia Velikaya (future vice-championne olympique). La jeune Manon Brunet, 20 ans, a elle aussi été battue par la Russe, en demi-finale. Mais elle peut nourrir des regrets, car l'arbitre lui a refusé une touche qui lui aurait permis la victoire. Une décision litigieuse qui a remotivé Velikaya qui finira par s'imposer de justesse. Dans le match pour la médaille de bronze, Brunet, usée physiquement, n'est pas parvenue à s'imposer face à l'Ukrainienne Olha Kharlan.

Quelques jours plus tard, les sabreuses ont tenté de se rattraper dans l'épreuve par équipe, où elles avaient de grandes chances de médaille. Mais les Bleues sont sorties dès les quarts de finale, battues assez sévèrement par l'Italie (45-36).

Cécilia Berder est inconsolable après la défaite contre l'Italie

Automne Pavia (Judo)

Automne Pavia, médaillée de bronze à Londres en 2012, n'a pas réussi à rééditer sa performance. - Maxppp
Automne Pavia, médaillée de bronze à Londres en 2012, n'a pas réussi à rééditer sa performance. © Maxppp - Orlando Barria

Automne Pavia était la seule loirétaine déjà présente à Londres il y a quatre ans. Elle avait alors ramené une médaille de bronze, comme Ugo Legrand. Cette année, elle était la seule judoka de l'US Orléans Judo, et son bilan s'inscrit dans la lignée de l'équipe de France de judo, globalement décevant. Après une victoire compliquée contre la Britannique Nekoda Smythe-Davis, elle est largement dominée par la Japonais Kaori Matsumoto lors de son quart de finale, puis par la Portugaise Telma Monteiro en repêchage.

Déception pour Automne Pavia

Stanley Joseph (Saut à la perche)

Stanley Joseph a échoué à se qualifier pour la finale du saut à la perche. - Maxppp
Stanley Joseph a échoué à se qualifier pour la finale du saut à la perche. © Maxppp - PhotoPQR Ouest-France

Avec un record personnel à 5,75 mètres réalisé cette année, le perchiste orléanais Stanley Joseph pouvait viser la finale du concours, dont la barre de qualification était fixée à 5,65 mètres. Mais après avoir franchi 5,40 mètres, il a échoué trois fois à 5,60 mètres. Un échec synonyme de non-qualification pour la finale, donc.

Julien Quesne (Golf)

Julien Quesne n'a pas brillé à Rio. - Maxppp
Julien Quesne n'a pas brillé à Rio. © Maxppp - Facundo Arrizabalaga

Julien Quesne, le golfeur licencié à La Ferté Saint Aubin, a connu un tournoi difficile. Dès la première journée du concours de golf, il a abandonné toute chance de médaille. Il termine finalement hors du top 50.

Partager sur :