Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Surconsommation : le Black Friday dans le Gard, des achats utiles ?

vendredi 23 novembre 2018 à 18:10 Par Sophie Allemand, France Bleu Gard Lozère

Ce vendredi, les boutiques affichaient des promotions à gogo. C'était le Black Friday, un concept venu des Etats-Unis qui s'installe petit à petit en France : 24 heures pour pousser à la consommation. Malgré la pluie, vous étiez nombreux à en profiter.

-30% sur les vêtements avant noël dans un magasin nîmois
-30% sur les vêtements avant noël dans un magasin nîmois © Radio France - Sophie Allemand

Nîmes, France

75 % des français avaient l'intention de faire des achats lors du Black Friday et 60 % entendaient en profiter pour noël, selon une étude Ifop. A Nîmes vous étiez nombreux à ressortir les bras chargés de sacs en ce vendredi 23 novembre. Mais achetons-nous raisonnablement lorsque les promotions nous aguichent ? Nous avons interrogé les consommateurs dans l’écusson nîmois. 

Toutes les boutiques y passent, même les plus petites - Radio France
Toutes les boutiques y passent, même les plus petites © Radio France - Sophie Allemand

Une robe ! Des assiettes ! Pas forcément utiles... Ce sont des achats plaisir que je n'avais pas prévu de faire. Mais bon, vu le Black Friday, du coup je l'ai fait ! - Sylvie, consommatrice "plaisir"

Je suis au chômage, donc je fais attention. Je devais acheter des pantalons il y a 15 jours, j'ai attendu que ce soit le Black Friday pour en profiter - Clara, consommatrice "réfléchie"

On en a pas forcément besoin mais quand il y a des promotions comme ca, autant en profiter - Ludovic, consommateur "bonne occasion"

Avant, Bernadette achetait sans réfléchir : "ça a changé en vieillissant, avant ça s'entassait dans ma penderie". "Par exemple une fois j'ai acheté un pantalon en une taille inférieur... Il était en solde, il était beau, je l'ai pris en me disant que j'allais mincir ... Je n'ai jamais minci ! " rie-t-elle en se souvenant. Aujourd'hui, elle fait plus attention, elle n'a pas craqué ce 23 novembre.

"Pas forcément utiles ... Ce sont des achats plaisir, vu le Black Friday"

Et les commerçants : est-ce que ça marche ?

Le souci c'est que l'on habitue le tout le monde à des promotions permanentes, donc forcément les gens veulent acheter en promotion. Sur des marques de chaînes en centres commerciaux, où les prix sont déjà très bas. Le principe du Black Friday est intéressant pour lancer la période des fêtes. C'est ce que les enseignes en font qui est plus compliqué - Julien, gérant d'un petit commerce de l'Ecusson 

Julien, commerçant, reçoit carrément des demandes de la part des marques, qui refusent que leurs produits soient mis en promotion pour le Black Friday, car l'opération va contre leurs valeurs. Selon lui, cette journée véhicule toutes les valeurs du "consumérisme."  

Pour les gérants des petites boutiques du centre ville, cette journée n'est pas très convaincante. Les semaines qui précèdent le Black Friday sont plutôt calmes pour les caisses, surtout que les offres se prolongent souvent jusqu'au samedi, voir au lundi.