Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : fin du blocage de l'aire d'autoroute de Woinic sur l'A34 dans les Ardennes

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Bloquée par les gilets jaunes depuis mercredi soir, l'aire d'autoroute de Woinic sur l'A34 dans les Ardennes est de nouveau accessible depuis ce jeudi 8h.

Woinic , le sanglier ardennais
Woinic , le sanglier ardennais © Maxppp - Christian Lantenois

Saulces-Monclin, France

Une soixantaine de gilets jaunes ont passé la nuit sur l'aire d'autoroute de Woinic, sur l'A34 dans les Ardennes. Ils ont bloqué toutes les voies d'accès, les bretelles de sortie dans les deux sens et les ronds points avec des palettes et des pneus. Tout s'est déroulé "dans le calme et dans une ambiance pacifiste" d'après Hervé Cambraye, l'un des organisateurs des gilets jaunes présent sur place.

La  cinquantaine de camions garée sur l'aire de Woinic est donc restée bloquée toute la nuit sur place. Les gilets jaunes empêchant toutes entrées et toutes sorties de véhicules.

Ce jeudi matin, vers 8 heures, après négociations avec les gendarmes des Ardennes, les quelques 30 gilets jaunes encore présents sur l'aire d'autoroute ont évacué le site. Les poids lourds ont donc pu quitter l'aire de Woinic.

Cette évacuation a aussi permis à la station service de l'aire d'être ravitaillée en carburant car elle était en rupture de stock. D'autant que les palettes qui avaient été installées par les membres des gilets jaunes se trouvaient toutes proches des pompes à essence.

La préfecture des Ardennes a privilégié la sécurité avant tout car elle craignait également que des poids lourds, notamment étrangers, ne s'agacent du blocage sur l'aire de Woinic.

Une trentaine de personnes avec leurs véhicules étaient encore sur place vers 8 heures ce jeudi matin quand les gendarmes leur ont demandé d'évacuer le site. Quelques irréductibles envisagent désormais de bloquer ailleurs .