Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le bonnet de bain désormais obligatoire pour tous à la piscine d’Auxerre

mardi 9 janvier 2018 à 20:02 Par Delphine Martin, France Bleu Auxerre

C’est la grande nouveauté de cette nouvelle année à Auxerre : tous les usagers du stade nautique doivent désormais porter un bonnet de bain. Une mesure qui vise à améliorer la qualité de l’eau.

Depuis le 8 janvier 2018, le bonnet de bain est obligatoire à la piscine d'Auxerre.
Depuis le 8 janvier 2018, le bonnet de bain est obligatoire à la piscine d'Auxerre. © Radio France - Delphine Martin

Auxerre, France

C’est une petite révolution dans les bassins. Depuis le 8 janvier 2018, le port du bonnet de bain est obligatoire au stade nautique d'Auxerre. Cette obligation, courante dans d’autres départements, n'existe nulle part ailleurs dans l'Yonne.

Déjà obligatoire pour les enfants des écoles

Cette mesure est née d’un triple souci : "C’est d’abord une question d’égalité, d’équité entre tous les publics. Jusqu’ici, le bonnet n’était obligatoire que pour les enfants des écoles primaires. Aujourd’hui, il est obligatoire pour tout le monde sans exception", expliqueFabrice Martin, le responsable de la piscine d'Auxerre. 

"Grâce au port du bonnet de bain, l'eau sera de meilleure qualité" - Fabrice Martin (responsable du stade nautique)

La mesure est aussi et surtout une mesure d’hygiène et d'économie. "Nous voulons sensibiliser les utilisateurs sur l’hygiène et augmenter la qualité de l’eau de baignade. C’est aussi une mesure éco-citoyenne. Car s’il y a moins de cheveux dans les filtres, on utilise moins d’eau pour les nettoyer. Et puis on utilise moins de produits pour contrer les bactéries. L’eau est donc de meilleure qualité", poursuit le responsable.

A l'entrée de la piscine, quelques nageurs surpris

Depuis plusieurs semaines, les affichettes et le personnel du stade nautique préviennent les nageurs. Mais l’information a échappé à ce monsieur : _"_Au bout d’une brasse, on m’a fait sortir du bassin", dit-il tranquillement, "mais moi, je ne mets jamais de bonnet ! On m’a conseillé d’en acheter un ici, mais je préfère aller dans un magasin spécialisé, pour prendre quelque chose qui soit vraiment à ma taille".

Quelques mètres plus loin, Aline a, elle aussi, fait marche arrière. Pour elle, le bonnet de bain, c’est « niet » ! _"_C’est moche et en plus ça ne tient pas sur ma tête car je fais plus de 60 et on n’en trouve pas", dit-elle, agacée, "c’est contraignant ! On vit dans un monde de vieux, où il n’y a que des contraintes et plus de liberté", poursuit-elle avant de tourner les talons. 

Pour les moins prévoyants, des bonnets sont vendus à la caise de la piscine. - Radio France
Pour les moins prévoyants, des bonnets sont vendus à la caise de la piscine. © Radio France - Delphine Martin

Charline, elle, n’a pas tant de mal à accepter le changement. Elle n’a jamais porté de bonnet de bain de sa vie mais elle va s’y mettre : "parce que _quand on nage et qu’on a plein de cheveux dans les mains, ce n’est pas très agréable"_. Son bonnet, elle l’a choisi consciencieusement avant de venir : "il fallait qu’il soit facile à mettre et surtout, qu’il ne sert pas trop la tête", ajoute-t-elle en riant. 

Au bord des bassins, le bonnet de bain est plutôt bien accepté

La mesure est plutôt bien accueillie au bord des bassins. Souvent, les nageurs habitués le portent d’ailleurs déjà. "_Pour ne pas avoir les cheveux dans les yeux quand je nage, et parce que c’est plus hygiénique_", explique Anne-Laure. "Moi, je le mets depuis des années, donc ça ne me gêne pas. Et je trouve que c’est très bien que tout le monde soit obligé de le mettre. Parce que les cheveux qui flottent…", poursuit Françoise en faisant une petite moue.

D'autres baigneurs, comme Claudine, s'y mettent désormais. Par obligation. Pour cette Auxerroise, le bonnet, c'est certainement hygiénique, mais c'est déplorable pour le style : "c’est logique et normal. Mais bon, il faut qu’on s’y habitue. _Esthétiquement, ce n’est pas forcément très réussi. On a essayé de trouver quelque chose de pas trop moche ! "_dit-elle en riant et en montrant son bonnet noir légèrement plissé.

Des bonnets beaucoup plus faciles à mettre

Il y a aussi l'angoisse du bonnet qui colle, qui serre trop, qui arrache les cheveux et fait pleurer les enfants… "mais ça, c'était avant" prévient Agnès : "avant, on avait des bonnets de bains très collants mais ce n’est plus comme ça maintenant. Les matières sont plus pratiques et plus agréables. J’emmène souvent mon petit fils à la piscine. Il a un bonnet de bain très rigolo et facile à mettre", assure cette grand-mère nageuse.

Plus loin, ce père de famille porte lui-aussi son bonnet de bain, mais il n’est que moyennement convaincu. "C’est un bonnet que j’avais acheté à mon fils. Je l’ai récupéré. Au contact de l’eau, ça fait un peu bizarre", dit-il en ôtant le couvre-chef coloré : "en plus, vous voyez, je n’ai pas de cheveux, donc pour moi, c’est un peu bizarre, mais on se plie aux règles".

La direction du stade nautique est formelle : le bonnet de bain, c’est pour tout le monde. Il n’y aura pas d'exceptions. Même pour les chauves. 

Le bonnet de bain : petite révolution à la piscine d'Auxerre - Reportage de Delphine Martin