Société

Le boom de la location saisonnière de particulier à particulier à Arcachon

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde mardi 29 juillet 2014 à 6:00

Le label meublé de tourisme, un gage de qualité
Le label meublé de tourisme, un gage de qualité © Radio France

Les professionnels de l'hôtellerie ainsi que les loueurs de meublés labellisés dénoncent une concurrence déloyale. Les sites internet de location saisonnière qui mettent en relation des particuliers seraient un danger pour ce secteur. D'autant que tous les particuliers ne déclarent pas les revenus de la location.

Les vacances d'été 2014 sont marquées par le boom des locations de particulier à particulier. De plus en plus de propriétaires louent leur appartement avec vue sur mer et partent en camping ou dans la famille. Pour preuve : le dynamisme d'un site internet tel qu'Airbnb qui met en relation loueurs et vacanciers.

Le principe de la location de particulier à particulier à le don d'énerver les hôteliers et les professionnels de la location qui dénoncent une forme de concurrence déloyale . Certains propriétaires "oublient" parfois de déclarer la location aux impôts et cassent les prix.

A Arcachon on compte à ce jour 700 annonces de location sur le site Airbnb. Du T1 à 50 euros la nuit à la villa les pieds dans l'eau à 1000 euros il en en a pour tous les budgets. Les propriétaires déclarent-ils réelement ces revenus liés à la location ? Difficile à dire mais un chiffre met la puce à l'oreille : la mairie n'a reçu que 200 déclarations de location par des particuliers .Voilà des propriétaires qui contournent la loi mais qui se retrouvent aussi victimes. Parfois ce sont leurs locataires qui, sans rien dire, plient bagages l'été et sous-louent leur appartements aux touristes !

Une concurrence déloyale et un marché qui contourne la fiscalité