Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements en vigilance rouge, 49 en orange

Le cabinet d'architecte bordelais s'estime victime d'un piratage après la réponse insultante envoyée à un candidat

-
Par , France Bleu Gironde

Le cabinet KDA Architectures assure qu'il n'est pas à l'origine de la réponse choquante envoyée à un candidat. L'agence affirme avoir été victime d'un piratage et propose un rendez-vous avec le jeune homme pour examiner sa candidature.

L'agence estime avoir été victime d'un piratage extérieur. Capture d'écran twitter
L'agence estime avoir été victime d'un piratage extérieur. Capture d'écran twitter - Capture d'écran Twitter

L'histoire débute vendredi 1er mars quand un jeune homme, Omar Helwani, réfugié syrien et étudiant à l'Ecole nationale supérieure d'architecture et de paysage de Bordeaux, l'ENSAP, publie sur twitter la réponse du cabinet d'architecte chez qui il a candidaté. 

Dans ce mail, assez court, on l'informe qu'il n'est pas pris car le cabinet recherche des personnes "productives et expérimentées" mais c'est surtout la dernière phrase du mail qui le choque profondément. Il est écrit "Quand au fait que vous ayez quitté votre pays parce qu'il était en guerre, _il eut mieux fallu ne pas être lâche et rester pour le défendre_"

Le cabinet dénonce un piratage informatique

Le cabinet d'architecte, KDA Architecture, assure sur France Bleu Gironde ne pas être à l'origine de cette réponse mais d'avoir été victime d'un piratage. Depuis vendredi, Pierre Antoine, le chef d'agence, assure recevoir de nombreuses menaces et insultes par téléphone et via les réseaux sociaux. 

Les ordinateurs de tous les collaborateurs vérifiés

Le chef d'agence, est convaincu que cette réponse n'a pas été écrite par des collaborateurs de l'agence car "tous les ordinateurs ont été vérifiés". Pierre Antoine explique également qu'ils n'ont jamais reçu de candidature de ce jeune homme et que cette réponse non signée a été "envoyée directement d'internet par l'adresse générique du site"

Selon lui, l'agence est "victime de piratage informatique depuis quelques jours" avec "des robots qui tentent de trouver la faille dans la sécurité du cabinet" et qui "envoient des mails avec l'adresse de l'agence". La direction de l'agence déclare par ailleurs que si un de ces collaborateurs avait été à l'origine de cette réponse, il aurait "été licencié immédiatement"

L'agence KDA Architectures a répondu par mail au jeune homme pour lui proposer un rendez vous :

Bonjour Monsieur Helwani.

Je suis un des associés de KDA, et notre standard m’indique avoir reçu des appels au sujet d’un Email que vous auriez reçu en réponse de la part de l’un de nos collaborateurs, ou d’un Twit ?

Je tenais à vous exprimer toute l’amertume que je viens d’avoir à la lecture de cette réponse, qui n’est pas du tout dans la ligne de conduite de notre agence, surtout que nous sommes en période de recrutement.

Notre agence s’est fait « usurpée » son adresse mail générale depuis deux semaines, et notre webmaster rencontre beaucoup de difficulté à réinstaurer une sécurité informatique autour de notre site internet et du lien mail qui y est affecté. Nous sommes donc dans l’incapacité de savoir si cet Email vient de l’un de nos collaborateurs ou d’une personne mal intentionnée, comme cela s’est produit la semaine passée.

Sachez donc que cet Email, s’il avait émané de notre agence, aurait vu le licenciement immédiat de son auteur.

Je vous accorde un rendez auquel je vous recevrais personnellement, afin de discuter de vos compétences réelles, et de voir si nous pouvons vous proposer un poste.

En déplacement proche de votre secteur, merci de bien vouloir accepter une discussion autour d’un café et de nous communiquer un numéro de tel GSM ou vous joindre, et votre Email d’origine que nous ne trouvons pas dans votre base de données, votre adresse mail ayant été trouvée sur un des nombreux messages d’insultes reçus depuis l’heure du déjeuner ce jour.

A vous lire,

Bien cordialement,

Choix de la station

À venir dansDanssecondess