Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le "camion-cuisine" de la banque alimentaire est en Drôme-Ardèche

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le "camion-cuisine" de la banque alimentaire est en Drôme-Ardèche ce lundi et mardi. La banque alimentaire innove pour fêter ses 35 ans d'existence avec ce camion original qui fait un tour de France. Des ateliers de cuisines sont proposés à destination des bénéficiaires.

Le camion de la banque alimentaire à Saint Péray
Le camion de la banque alimentaire à Saint Péray © Radio France - Romain Sost

Saint-Péray, France

À l'intérieur du camion se trouve une vraie cuisine avec un plan de travail en métal, un évier, un four, des ustensiles... Tout l'attirail d'un cuistot ! Ce lundi, le panier est riche avec de la viande de bœuf, des oignons, des carottes et des tomates. Un contenu qui a inspiré Tamara, bénéficiaire de Saint-Péray : "On va cuisiner du bœuf finement émincé aux petits légumes façon asiatique".

12 500 bénéficiaires d'aide alimentaire en Drôme Ardèche en 2018

Tamara est venue parce qu'elle adore cuisiner, cette mère seule le fait tous les jours pour ses deux enfants. Mais cette journée a une vertu sociale "C'est une bonne façon de créer du lien entre nous, ça permet de se voir sous un angle différent. D'habitude on se croise seulement."

Créer du lien

Comme l'explique Brigitte Miquelot de la banque alimentaire en Drôme-Ardèche, cet atelier est bon pour le moral parce que "donner des denrées alimentaires ne suffit pas. On réussit quelque chose quand on cuisine pour ses proches, ça aide les bénéficiaires d'une manière plus durable qu'en leur donnant des denrées alimentaires."

Les ateliers de cuisine, une mode ?

Cette année, les ateliers de cuisine "en dur" se multiplient en Drôme Ardèche. Le premier a été créé à Portes Lès Valence en février, un le sera bientôt à Saint-Péray, le temps de trouver un local. Un accord a été conclu entre la Banque Alimentaire et l'ANEF, un devrait l'être avec DEFI

Pas inintéressant quand on sait que les milieux défavorisés sont aussi plus touchés par l'obésité explique Brigitte Miquelot : "Il y a une habitude qui se crée de consommer des produits industriels" parce que la banque alimentaire ne choisit pas les produits reçus. Mais des efforts son menés "On oeuvre avec nos partenaires pour proposer plus de produits bruts" qui ont une meilleure valeur nutritionnelle. 

Les bénéficiaires et l'animatrice en train de cuisiner - Radio France
Les bénéficiaires et l'animatrice en train de cuisiner © Radio France - Romain Sost