Société

Au camping de Revel, on attend la fin de l'averse

Par Nolwenn Quioc, France Bleu Toulouse jeudi 10 août 2017 à 21:04

Pas sûr que le linge sera sec pour ce soir
Pas sûr que le linge sera sec pour ce soir © Radio France - Nolwenn Quioc

Ils étaient venus dans le Sud Ouest chercher le soleil, c'est raté pour les vacanciers du camping du Moulin du Roy, à Revel. Depuis trois jours, il pleut, il fait froid, et selon Météo France, les températures sont dignes d'une mi-octobre. Alors on fait ce qu'on peut pour se réchauffer et s'occuper.

Le camping semble désert, malgré les nombreuses tentes et les caravanes : la pluie qui tombe dru a fait fuir les quelques courageux qui affrontaient le froid. Bien à l'abri dans l'auvent de leur caravane, Manou et Christian, des normands, n'en reviennent pas. "Ça fait 26 ans qu'on vient ici, on n'a jamais vu ça ! Quand on est partis de chez nous, en Normandie, tout était grillé. Et ici, il ne fait que pleuvoir." C'est le monde à l'envers.

"On a racheté de quoi se couvrir, on n'avait pas prévu qu'il fasse si frais que ça !" Valérie, une campeuse venue d'Indre-et-Loire

Valérie et sa famille sont venus d'Indre-et-Loire, "pour chercher le soleil, et on ne l'a pas trouvé". Un peu téméraires, ils n'ont prévu que des vêtements légers, et ont dû refaire les stocks de polaires. "Mais bon, on s'occupe, hier soir on a fait des jeux de société. On profite des éclaircies pour faire des petites escapades : on a été à Toulouse hier, on va à Carcassonne demain, et s'il ne peut pas trop on ira au lac de Saint Ferréol cet après-midi".

Tourisme, mots croisés et jeux vidéos

D'autres ont sorti les mots croisés pour occuper les longues soirées dans la caravane. C'est aussi l'occasion de découvrir ou redécouvrir le patrimoine de la région, comme la galerie des robinets sous le lac de Saint Ferréol ou les nombreux châteaux de la région.

Mais le plus dur est d'occuper les enfants, qui d'habitude passent leurs après-midi à la piscine, avoue Eugénie, une habituée qui tous les étés vient des Vosges avec ses parents, son mari et ses enfants. "Les grands, ça va, ils jouent avec leurs copains, mais la petite de trois ans, c'est plus compliqué ! Heureusement le camping laisse une salle à disposition pour que les enfants regardent la télévision. Et sinon, on fait les boutiques !"

Au camping de Revel, on reste à l'abri ou on sort le parapluie - Radio France
Au camping de Revel, on reste à l'abri ou on sort le parapluie © Radio France - Nolwenn Quioc

Des allers-retours entre les jeux et la caravane

L'averse s'est calmée, et les enfants ressortent des tentes et des caravanes. "C'est toute la journée comme ça, expliquent Anaëlle et Toya : on joue dehors, il pleut alors on rentre dans la caravane, on re-sort, et il se remet à pleuvoir. D'habitude c'est vraiment vraiment mieux".

Mais ça n'a pas empêché Benoit et Raphaël, venus du Pas-de-Calais, de se faire de nouveaux amis. "On joue à cache-cache, ou alors ils viennent dans notre tente, on discute, on lit, des fois on fait aussi des jeux vidéos". "On joue aussi sur la tablette, ajoute Océane mais seulement si on a du réseau".

Les nordistes veulent du soleil, les sudistes de la fraîcheur

Il n'y a guère que Josie, la Marseillaise, pour se réjouir de ce temps : "Nous on vient chercher un peu de fraîcheur, parce que chez nous ça grille de partout !" Et il n'y a pas de doute, la fraîcheur est bien là : selon Météo France, les températures sont inférieures de 8° aux normales de saison.

Finalement, c'est Ilan, qui profite du wi-fi sous l'auvent devant la réception du camping, qui résume le mieux la situation : "C'est nul, mais peut-être que dans les prochains jours il fera beau!" Et les prévisionnistes semblent lui donner raison : l'amélioration est attendue dès samedi.