Société

Le cannabis, désormais "un rite initiatique pour les plus jeunes"

Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine mardi 18 mars 2014 à 11:53

Les tests salivaires permettront de savoir si les conducteurs étaient sous l'emprise de stupéfiants
Les tests salivaires permettront de savoir si les conducteurs étaient sous l'emprise de stupéfiants © Corbis

Les interception au péage de Monnaie de montrent : en 2013 540 personnes y ont été arrêtées pour conduite sous l'emprise du cannabis, contre 88 en 2011. Le docteur Natacha Yarko , addictologue à la Membrolle-sur-Choisille, est l'invitée de France Bleu Touraine ce mardi pour en parler.

La conduite sous l'emprise de stupéfiants explose en Touraine. Selon les douanes françaises, une tonne de cannabis transite chaque jour par l'autoroute A10. La consommation augmente, les prix sont à la baisse et les consommateurs de plus en plus jeunes. Le premier joint est devenu aussi banal que la première cigarette ou le premier verre d'alcool.

Le docteur Natacha Yarko intervient auprès de ces consommateurs malades au centre de traitement des addictions de la Membrolle-sur-Choisille.

Le cannabis n'a rien d'une drogue "douce".

Partager sur :