Société

Le carton des doudous créés par des Lillois

Par Odile Senellart, France Bleu Nord et France Bleu lundi 12 décembre 2016 à 7:54

Deux nordistes ont créé ces doudous en laine d'alpaga
Deux nordistes ont créé ces doudous en laine d'alpaga - Main Sauvage

Il y en aura forcément au pied du sapin de Noël : les doudous en laine d'alpaga, créés par deux Lillois, font un carton. Ils se vendent dans le monde entier.

Un an après le lancement de leur entreprise, Julien Gippet et Cécile Pinoteau, à la tête de l'entreprise Main Sauvage ont déjà vendu plus de 3000 peluches en laine d'alpaga, dont la moitié à l'étranger. Rien ne prédestinait pourtant les deux architectes à se lancer dans cette activité.

Main sauvage, c'est une expression désuète qui veut dire main gauche. Il s'agit de peluches en laine de baby alpaga, une laine fournie par des éleveurs des hauts plateaux boliviens. Les doudous sont conçus et dessinés par les Nordistes, et ils sont ensuite tricotés et rembourrés à la main dans une coopérative de commerce équitable locale.

Les doudous des Lillois vendus jusqu'en Australie

En un an, la société a déjà vendu plus de 3.000 objets: des doudous mais aussi des objets de décorations comme des feuilles d'arbre. Le prix élevé de la laine d'alpaga explique le prix des doudous, disponibles à partir de 40 euros.

L'entreprise ne vend pas directement aux consommateurs mais à des distributeurs. Ils en ont déjà entre 70 et 80. Ils font déjà 50% de leur chiffre d'affaires à l'étranger, leur premier pays en dehors de l'Europe est l'Australie.

►► www.mainsauvage.com