Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : 100% solidaire

Coronavirus : comment maintenir le lien social à Amiens malgré le confinement ?

-
Par , France Bleu Picardie

Avec le confinement imposé depuis deux semaines pour enrayer la crise du coronavirus, la distanciation sociale est de mise. Pour maintenir un lien social, les équipes du centre social et interculturel ALCO d'Amiens Nord se mobilisent.

M’Hammed El Hiba, directeur du Centre Social et Interculturel ALCO à Amiens
M’Hammed El Hiba, directeur du Centre Social et Interculturel ALCO à Amiens © Radio France - Claudia Calmel

Comment maintenir le lien social ? La question se pose depuis maintenant deux semaines dans une France confinée et qui fait face à l'une des plus graves crises sanitaires de son histoire, la propagation du coronavirus. La question se pose au centre social et interculturel ALCO du quartier d'Amiens Nord. Un centre qui propose habituellement aux habitants du quartier de très nombreuses activités, qui met à disposition des lieux pour échanger et qui favorise les liens interculturels. 

L'équipe du centre ALCO
L'équipe du centre ALCO - Centre ALCO

Un programme à l'arrêt donc, mais les équipes de l'ALCO se mobilisent pour garder le contact avec plus de 300 familles du quartier qui adhèrent au centre social. 

On a appelé toutes les familles.

Depuis le 24 mars, "nous nous sommes partagés les listes des usagers et on a appelé directement toutes les familles. C’est un peu laborieux mais combien cela rend tout le monde heureux", raconte M’Hammed El Hiba, le directeur de la structure. 

L'ALCO, en lien avec les écoles, les collèges et les lycées du quartier, a mis en place une veille éducative pour aider les élèves à suivre les cours. 

Une exposition post confinement ?

"Nous sommes en train de recueillir les sentiments, ressentis, en cette période de confinement, chez les grands ou les petits sous des formes diverses. Écrits, dessins, paroles. Ces matières pourraient faire l'objet, plus tard, d’exposition, de rencontre-débat, de publication de recueil", poursuit M’Hammed El Hiba.

Plusieurs ateliers sont aussi maintenus à distance. 12 jeunes participent par exemple aux exercices de photographie avec une artiste en résidence. Ils vont envoyer des clichés quotidiens afin de réaliser un album du confinement. L'atelier de programmation numérique se poursuit également. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu