Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le centre-ville de Nancy piéton les 19 et 20 septembre 2020

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Pour la troisième année consécutive, le centre-ville de Nancy sera rendu aux piétons lors du week-end des journées du patrimoine. "Une expérience piétonne" les 19 et 20 septembre avec des animations mais qui ne préfigure pas ce que sera le plateau piétonnier voulu par le nouveau maire Mathieu Klein.

Piétons traversant une rue à Nancy
Piétons traversant une rue à Nancy © Maxppp - Cédric Jacquot

Le centre ville de Nancy sera piéton le week-end des 19 et 20 septembre prochains. Décision de la mairie pour accompagner notamment la clôture du Livre sur la place ou les journées du patrimoine. C'est la troisième fois qu'en septembre, Nancy passe un week-end sans voiture après 2018 et 2019. Le périmètre, qui doit encore être validé avec les commerçants, sera légèrement élargi assure la mairie. Concrètement, il n'y aura pas de voitures en vieille ville et dans les rues les plus commerçantes.

La piétonnisation, "un atout" selon Areski Sadi

Il faut se réapproprier la ville, explique Areski Sadi, adjoint au maire en charge des commerces : 

"On se rend compte que c'est plus calme, plus apaisé, moins pollué. Il y a plus d'animations que l'année précédente. On va démontrer que c'est comme ça que la ville peut avoir un atout par rapport aux grosses zones périphériques."

Pour autant, ce secteur piéton sera-t-il celui retenu pour le plateau piétonnier voulu par la nouvelle majorité ? Il ne faut pas aller trop vite, tempère Areski Sadi : 

"Ca ne préfigure de rien. C'est une expérience positive d'un centre-ville piéton. Ca ne préfigure de rien parce que la piétonnisation sera réalisée en concertation avec les commerçants, les utilisateurs de transports en commun, de pistes cyclables, de voitures, de riverains. Bien sûr, on a en tête un schéma à soumettre. Cette concertation faite, ça affinera certains périmètres."

Une concertation nécessaire alors que la piétonnisation est un sujet régulier de crispation pour les commerçants du centre-ville dont certains reprochent la circulation automobile rendue plus difficile ces dernières années.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess