Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le chantier du parc photovoltaïque d'Erôme à l'arrêt, sur décision du maire

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le maire d'Erôme (Drôme), Dominique Genin, a pris un arrêté municipal. Les travaux démarrés mi-octobre sont suspendus. Il s'inquiète du risque d'inondations après la construction du parc photovoltaïque.

La butte de terre entre les deux terrains où se construit le parc photovoltaïque
La butte de terre entre les deux terrains où se construit le parc photovoltaïque © Radio France - Nathalie Rodrigues

Le maire d'Erôme entreprend une nouvelle action en justice contre la parc photovoltaïque que construit la CNR sur la commune. Dominique Genin avait déjà menacé d'occuper la préfecture, il avait fait des recours en justice pour tenter de faire annuler le chantier et l'abattement de 500 arbres. 

Les recours ont échoué. Le chantier sur sept hectares a démarré mi-octobre, les arbres ont été abattus, mais l'élu fait un nouveau recours. Il a d'abord pris un arrêté municipal pour interrompre le chantier. Les travaux sont suspendus depuis la semaine dernière. Et il fait un référé pour demander à la justice la nomination d'un expert.

La butte est-elle un rempart contre les inondations ?

Le parc de panneaux solaires se construit à cheval sur deux communes : un terrain en zone inondable sur Gervans et un en zone non inondable sur Erôme. Entre les deux, il y a une butte de terre. Un rempart potentiel selon le maire d'Erôme, Dominique Genin. Mais cette butte est en train d'être arasée pour le chantier : "il faudra m'expliquer comment, une fois que la butte est arasée, l'eau qui va arriver sur la zone inondable ne peut pas aller sur notre zone alors qu'on est au même niveau. Moi, je veux que l'expert m'explique. Si il m'explique que ça ne pose pas de problème, il signera un papier attestant que ça ne pose pas de problème." 

Le maire, qui veut installer des entreprises à cet endroit-là, souhaite qu'elles ne se retrouvent pas les pieds dans l'eau : "c'est le devoir d'un maire de protéger sa population".

"Un stock de graviers, pas une digue" assure la CNR

La Compagnie Nationale du Rhône, qui construit le parc photovoltaïque, assure avoir fait analyser le terrain pour le permis de construire et avoir toutes les autorisations. 

Cette butte ne sert à rien explique Nicolas Gay, référent développement énergies renouvelables : "cette butte n'est ni plus ni moins que les résidus d'un stock de graviers issus de l'aménagement dans les années 70 de l'usine hydroélectrique de Gervans. Ce monticule de graviers est au milieu d'une plateforme, ce n'est absolument pas une digue. Cette butte ne peut pas jouer un rôle, en aucun cas, contre les inondations."

La CNR attaque l'arrêté de suspension de travaux en justice. Elle espère pouvoir reprendre le chantier fin janvier. Elle veut mettre en service son parc photovoltaïque dans l'été.

  • Drôme
Choix de la station

À venir dansDanssecondess