Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le chef Philippe Etchebest rencontre des prisonniers de Périgueux

vendredi 25 novembre 2016 à 21:18 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

Avant d'inaugurer le salon du livre gourmand de Périgueux, ce vendredi 25 novembre, le chef Philippe Etchebest a passé une heure avec les détenus de la prison de la ville.

Le chef Etechebest a remis des prix aux détenus à l'issue du concours.
Le chef Etechebest a remis des prix aux détenus à l'issue du concours. © Radio France - Benjamin Fontaine

Pendant trois jours les Périgourdins vont le voir arpenter les allées du salon du livre gourmand de Périgueux. Mais avant son inauguration, le chef Philippe Etchebest est allé à la rencontre de détenus de la prison de la ville. Il est venu remettre des prix aux gagnants d'un concours de cuisine.

Philippe Etchebest en prison.

"Il reste cinq minutes !" Dans la grand cuisine collective de la prison de Périgueux, Frédéric, 52 ans, ancien maçon et détenu depuis deux ans a un œil sur son assiette et l'autre sur la pendule : "je suis un peu stressé, je regarde l'heure car il y a encore du travail pour faire quelque chose de correct." Au-dessus de son épaule, Patrick Feuga, propriétaire du restaurant "Le clos Saint-Front" lui donne les derniers conseils pour présenter son plat, un rôti d'agneau. "Gardez les carottes, juste pour le décor, ça va faire un peu de couleur."' Une dizaine de prisonniers s'est inscrit au concours. Ils ne sont plus que quatre en finale.Elie, trente ans, a un passé de cuisinier. "J'ai arrêté à cause du stresse, mais là ça permet de sortir de la cellule, de voir les autres et puis il y a des choses à gagner c'est toujours bien car on est un peu limité."

Le plat de Frédéric a remporté la compétition. - Radio France
Le plat de Frédéric a remporté la compétition. © Radio France - Benjamin Fontaine

A l'heure du grand verdict, le stress est présent, c'est finalement Frédéric qui l'emporte avec les félicitations du chef Etchebest. "Ce qui est important c'est le plaisir que vous prenez à faire la cuisine et l'investissement que vous y mettez." Avant de filer à l’inauguration du salon, Philippe Etchebest a pris le temps de dédicacer son livre aux prisonniers. Frédéric, lui, espère ouvrir son restaurant quand il sortira de prison.

Philippe Etchebest "les mutineries ont toujours commencé à cause de la bouffe!"