Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

"Le club est un patrimoine qui se partage et qui se vit" répondent les supporters des Crocos à Rani Assaf

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Dans une lettre publiée sur Facebook, les Gladiators Nîmes et Nemausus 2013 répondent au président du Nîmes Olympique Rani Assaf. Le club appartient "à toutes celles et ceux qui portent le maillot rouge des Crocos dans le coeur", taclent les deux groupes de supporters.

Capture d'écran de la lettre publiée par les Gladiators Nîmes sur Facebook.
Capture d'écran de la lettre publiée par les Gladiators Nîmes sur Facebook. - Gladiators Nîmes

Les supporters du Nîmes Olympique "sont l'essence même du club, ils étaient là avant vous et ils seront là après vous". Le message publié sur Facebook est clair : les liens entre les supporters et le président des Crocos ne sont pas près de s'améliorer. "Aujourd'hui vous ne souhaitez rendre de compte à personne, mais sachez que nous serons toujours là pour veiller sur le Nîmes Olympique, que vous le vouliez ou non", conclut la lettre signée par les Gladiators Nîmes et Nemausus 2013. 

En conférence de presse vendredi, Rani Assaf avait mis les choses au clair : "Je n'ai pas de compte à rendre à qui que ce soit". "J'ai 80% du club, je suis président du club, je dirige le club, je fais ce que je veux du club. Et il faut que ce soit clair pour les Gladiators, comme pour tout le monde", avait-il déclaré.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu