Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le collectif orléanais CiTlab lance une campagne de recrutement auprès des femmes

lundi 2 juillet 2018 à 18:13 Par Patricia Pourrez, France Bleu Orléans

Le collectif orléanais CiTlab cherche 200 femmes, des citoyennes intéressées pour sièger au Conseil de développement de la Métropole d'Orléans. C'est une démarche symbolique pour dénoncer le manque de femmes dans cette instance renouvelée récemment.

Une campagne de recrutement vient d'être lancée
Une campagne de recrutement vient d'être lancée © Radio France - Patricia Pourrez

Orléans, France

" Vous n'arrivez pas à trouver de femmes pour siéger au Conseil de développement de la Métropole? Et bien, on va le faire pour vous !!" C'est le message que veut faire passer le collectif citoyen orléanais CiTlab  à Olivier Carré.  Au printemps dernier, la Métropole d'Orléans a renouvelé son conseil de développement qui est une instance consultative composée de citoyens et citoyennes. Sur les 77 membres de la nouvelle assemblée, il n'y a que 22 femmes. C'est loin de la parité souhaitée également pour ce genre d'instance. 

Présentation de la campagne de recrutement avec Philippe Rabier à droite  - Radio France
Présentation de la campagne de recrutement avec Philippe Rabier à droite © Radio France - Patricia Pourrez

Pour CiTlab, la composition du nouveau conseil de développement s'est faite par "cooptation" mais " les citoyens orléanais ne sont pas vraiment représentés et encore moins les femmes " déplore Philippe Rabier, animateur du Collectif. En décembre dernier, il avait d'ailleurs proposé à Olivier Carré de faire comme à Tours où des citoyens ont été tirés au sort sur les listes électorales pour intégrer le conseil de développement. " Malheureusement, Orléans Métropole n'a pas suivi notre conseil et on se retrouve avec une assemblée pas très représentative et loin de l'esprit de la loi sur la parité."

Une campagne de recrutement jusqu'en octobre 

Du coup, pour montrer qu'une autre façon d'agir est possible, CiTlab lance une campagne de recrutement sur toute la métropole pour trouver 200 femmes citoyennes et volontaires. " On va prouver qu'il y a des citoyennes intéressés par la vie de la cité et qui ont des choses à dire".  Des affiches " Wanted" ont déjà été placardées sur quelques murs et il y a aussi une formulaire de candidatures sur le site internet de CiTlab. 

CiTlab a mis tous les renseignements sur son site - Radio France
CiTlab a mis tous les renseignements sur son site © Radio France - Patricia Pourrez

Candidates et après ??

Cette liste de 200 candidates sera transmise à Olivier Carré à l'automne prochain. Après, il est peu probable que le Conseil de développement de la Métropole étudie ces candidatures. Mais, "ce n'est pas un problème" explique Philippe Rabier. " On leur trouvera forcément un engagement que ce soit chez nous ou dans un autre collectif". En attendant, cette démarche, même symbolique, va forcément faire parler et "c'est aussi le but" selon Evelyne Richard, membre de CiTlab. Pour la proviseure du Lycée Jean Zay d'Orléans, " il y a encore trop d'écart entre les discours des politiques sur la parité et la mise en oeuvre. Il faut donc forcer le destin d'une manière ou d'une autre".

Reportage France Bleu de Patricia Pourrez

Reportage France Bleu sur la campagne de recrutement de CiTlab