Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le collectif Saint-Lois d'Aide aux Migrants cherche des familles d'accueil

jeudi 30 août 2018 à 5:05 Par Marc Bertrand, France Bleu Cotentin

Avec une quinzaine de familles qui accueillent actuellement des mineurs étrangers isolés dans la Manche, le Collectif Saint-Lois d'Aide aux Migrants n'a pas assez de Manchois prêts à accueillir un mineur à la rue. Il recherche actuellement une solution pour quatre jeunes.

Le collectif Saint-Lois d'Aide aux Migrants cherche à héberger quatre mineurs étrangers isolés.
Le collectif Saint-Lois d'Aide aux Migrants cherche à héberger quatre mineurs étrangers isolés. - Page Facebook CSLAM

Saint-Lô, France

Le collectif saint-lois d'aide aux migrants lance un appel à la solidarité. Il manque de familles d'accueil pour héberger, que ce soit une semaine ou un mois, des mineurs étrangers isolés qui se retrouvent parfois à la rue. 

Ils sont parfois jusqu'à 4 ou 5 par semaine à venir toquer à la porte de l'association pour trouver une solution d'hébergement. Une quinzaine de foyer dans la Manche ont déjà accepté d'accueillir un migrant mineur.

Ce mercredi 29 août, le collectif cherchait un accueil pour deux jeunes Guinéens à Saint-Lô, dont l'un "scolarisé au lycée Thère à la rentrée. Nous cherchons un hébergement lui permettant de se rendre au lycée", ainsi que pour une jeune fille scolarisée aux Sapins à Coutances, et un jeune homme scolarisé au lycée Mermoz à Vire. 

Le collectif est joignable via sa page facebook