Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le collège d'Auzances ouvre les portes de sa cantine aux retraités

-
Par , France Bleu Creuse

Depuis début janvier, à Auzances, collégiens et personnes âgées mangent ensemble à la cantine. Le but : lutter contre l'isolement des retraités et favoriser les rencontres intergénérationnelles.

Mireille, 77 ans, a déjà testé deux fois la cantine intergénérationnelle du collège d'Auzances.
Mireille, 77 ans, a déjà testé deux fois la cantine intergénérationnelle du collège d'Auzances. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Mireille, 77 ans, fait la queue au milieu des collégiens. Elle prend son plateau, son verre, son assiette de pâtes et part s'asseoir à une table avec Floriane, 12 ans, Dorian, 13 ans, Sophia, 14 ans et Ilona, 15 ans. Depuis le début de l'année 2020, le collège Jean Beaufret d'Auzances (Creuse) ouvre sa cantine aux personnes âgées. Elles peuvent venir déjeuner avec les adolescents une fois par semaine, le mercredi midi.

L'idée est née dans l'esprit de Joëlle Batout, l'adjointe de la principale du collège. Avant d'arriver à Auzances, elle était responsable d'un CCAS (centre communal d'action sociale) et d'un centre de jour Alzheimer. Elle connaissait donc bien les problématiques liées au vieillissement : "Le mercredi on a moins de collégiens le midi, je me suis tout de suite dit que les retraités pouvaient venir manger ici, on sait que les personnes âgées on des problèmes d'isolement, de nutrition et sont parfois coupés du monde."

"Je me disais qu'à Auzances il y avait sûrement des personnes âgées qui mangent seules" - Joëlle Batout

Au menu : pâtes carbonara et discussions sur l'écologie

Pour l'instant, une seule retraitée d'Auzances a osé franchir les portes de la cantine : Mireille. "Le côté intergénérationnel m'intéressait, je trouve ça sympa !" Pendant une heure, avec les jeunes, elle a parlé de sa vie d'avant, ses voyages, ses passions... Curieuse, elle leur a aussi beaucoup posé de questions : "J'ai une expérience mais eux aussi on la leur, c'est intéressant d'échanger."

Un thème surtout les a occupés pendant le repas : le réchauffement climatique : "A mon époque on n'en parlait pas, je trouve qu'une conscience se développe." Quand la sonnerie retentit, Ilona sourit : "Je suis contente d'avoir fait sa connaissance, c'était très enrichissant !" Les quatre collégiens repartent avec une mission : parler de cette cantine intergénérationnelle autour d'eux afin que davantage de personnes âgées puissent en profiter.

Le plus dur est en effet de faire connaître cette initiative : "On a donné l'info chez les commerçants, la pharmacie, la mairie, les associations, l'EHPAD... Je pense que ça va prendre mais il faut un petit peu de temps", ajoute Joëlle Batout, confiante. Ouvrir la cantine aux retraités fait partie d'une politique plus large d'ouverture du collège : "On accueille aussi des enfants du centre de loisirs à la cantine, on travaille avec l'association culturelle Agir, on a un projet avec l'EHPAD... Tout cela permet au collège d'être un lieu d'accueil, ouvert au territoire et non pas replié sur lui-même", complète Caroline Fati-Gardes, principale du collège d'Auzances.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu