Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le commissariat de Firminy va enfin bénéficier de renforts d'ici à la fin de cette année

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

La C.S.P Circonscription de Sécurité Publique de l'Ondaine va obtenir des effectifs supplémentaires d'ici au mois de décembre prochain

Le commissariat de Firminy était depuis longtemps en sous effectif
Le commissariat de Firminy était depuis longtemps en sous effectif © Radio France - Yves Renaud

Firminy, France

La situation devenait urgente. Outre les sept policiers manquants aujourd’hui pour assurer les missions sur le secteur de l'Ondaine, le ministère de l'intérieur prévoyait neuf départs supplémentaires avec des mutations au mois de septembre prochain. 

Le préfet de la Loire a confirmé cette semaine que des policiers tout juste sortis de l'École de Police seraient bien affectés en priorité sur le secteur. 

Jean-Baptiste Constant, le directeur de cabinet de la préfecture de la Loire, précise : "Il y a trois vagues de sortie d'école entre septembre et décembre et sur ces trois vagues, le ministre (ndlr : Christophe Castaner) s'est engagé à combler de 90% à 100% les effectifs de chaque circonscription de police donc ça veut dire qu'on va combler les neuf qui partent. Le préfet se bat tous les jours pour qu'on [...] revienne aux 76 fonctionnaires de police qui [...] doivent être présents dans la vallée de l'Ondaine."

Le préfet se bat tous les jours pour qu'on revienne à 76 policiers dans la vallée de l'Ondaine" - Jean-Baptiste Constant, directeur de cabinet du préfet de la Loire

Jean Baptiste Constant le directeur de cabinet de la préfecture

Peu de policiers attirés par la vallée de l'Ondaine

Jean-Baptiste Constant reconnaît que cette pénurie de policiers dans la Vallée de l'Ondaine est un problème récurrent. "C'est un problème d'attractivité du territoire, souligne-t-il. On a très peu de postulants sur ces postes-là [mais] l'Ondaine n'est pas un sous-territoire par rapport aux autres. Il a besoin d'une protection policière comme les autres territoires. On a des problématiques très fortes de rodéos, de trafics de drogue. La circonscription de Saint-Etienne est en soutien très actif de la vallée de l'Ondaine  mais il faut absolument qu'on revienne à la situation d'avant." (ndlr : les 76 postes pourvus)

Vigilance chez les maires de l'Ondaine

Les maires des sept communes dépendant du commissariat de Firminy (Caloire, Unieux, Saint-Paul-en-Cornillon, Firminy, Fraisse, Le Chambon-Feugerolles et La Ricamarie)  tiraient la sonnette d'alarme depuis des mois face à cette pénurie de policiers. Ils ont donc été entendus mais ils veulent rester vigilants vis a vis des promesses du ministre de l’intérieur.

Marc Petit, le maire de Firminy estime que "c'est une première victoire. Par contre, souligne-t-il, nous continuons notre combat pour obtenir la totalité des effectifs nécessaires. Il nous manque encore sept policiers nationaux." Marc Petit doit revoir le préfet de la Loire dès le mois de septembre pour faire le point sur les arrivées de nouveaux policiers.

Marc Petit le maire de Firminy