Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le complexe aqualudique de Reims ouvre ce lundi pour les écoles, "on sauve les meubles", dit Catherine Vautrin

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Le nouveau complexe aqualudique de Reims, l’UCPA sport station, ouvre ce lundi, pour les élèves des écoles primaires dans un premier temps. La crise sanitaire ne permet qu’une ouverture à minima. Catherine Vautrin, la présidente du Grand Reims était l'invitée de France Bleu Champagne Ardenne.

Catherine Vautrin, présidente du Grand Reims dans les studios de France Bleu Champagne Ardenne, lundi 16 novembre 2020.
Catherine Vautrin, présidente du Grand Reims dans les studios de France Bleu Champagne Ardenne, lundi 16 novembre 2020. © Radio France - Annelaure Labalette

Après 2 ans de travaux et une ouverture repoussée à cause de l’épidémie de Covid, le nouveau complexe aqualudique de Reims, l’UCPA sport station, est ouvert depuis 9h ce lundi 16 novembre. Mais pour le moment, les cinq bassins, dont un bassin olympique et les autres installations ne sont accessibles qu’aux élèves des écoles primaires du Grand Reims.

"Vu le contexte, il est normal de n’ouvrir qu’avec les scolaires. Evidemment, il y a un sentiment de déception, notamment pour toutes les équipes qui ont travaillé jour et nuit pour être au rendez-vous du mois de novembre. Dans le contexte que nous connaissons, j’ai envie de dire qu’on sauve les meubles en étant ouvert pour les scolaires", dit Catherine Vautrin, présidente du Grand Reims.

96 classes vont pouvoir profiter du complexe de l’UCPA sport station sur l’année scolaire, dans le respect du protocole sanitaire. Ensuite, ce sera aux sportifs de haut niveau de découvrir le lieu. La section waterpolo du Stade de Reims par exemple, va pouvoir commencer à s’y entraîner cette semaine précise Catherine Vautrin.  

Pas encore de date d'ouverture pour le grand public

L’ouverture du complexe aqualudique pour le grand public n’est pas encore au programme. "Nous sommes tous dans l’attente d’une amélioration de la situation sanitaire, d’un déconfinement qui permettra à ce moment-là d’utiliser le complexe. Aujourd’hui, c’est exclusivement réservé aux scolaires et aux professionnels", explique Catherine Vautrin.

L’UCPA assure la gestion des lieux mais le Grand Reims est propriétaire du complexe et a investi 50 millions d’euros pour ce projet. "Cette somme a été tout à fait respectée. Elle a même fait l’objet d’un peu d’économie", dit Catherine Vautrin. 

Bonne nouvelle, finalement, le coût pour la collectivité est un petit moins élevé qu’on ne l’avait imaginé

"Jeudi dernier, nous avons fixé le taux définitif de l’emprunt et la bonne nouvelle c’est que finalement, le coût pour la collectivité est un petit moins élevé qu’on ne l’avait imaginé. Nous avons pratiquement gagné une année, grâce aux taux qui sont particulièrement faibles. Chaque année nous allons verser 2 millions d’euros pour l’investissement", poursuit la présidente du Grand Reims. 

Avec l’épidémie de Covid-19, le confinement et les retards accumulés, on sera loin des 600 000 visiteurs annuels espérés cette année. Ces entrées payantes en moins et ces retards sont synonymes de pénalités pour le Grand Reims. "Nous sommes en négociation avec l’UCPA sur les surcoûts liés aux conditions dans lesquels les travaux ont eu lieu, avec notamment des interruptions de chantier. Donc bien sûr, il y aura un coût mais pour la communauté urbaine ce n’est pas le coût le plus élevé", a assuré Catherine Vautrin.

Réécoutez l'interview de Catherine Vautrin sur France Bleu Champagne Ardenne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess