Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le compte Twitter parodique d'un supporter du Stade Lavallois suspendu

-
Par , France Bleu Mayenne

Le compte Twitter @FrantixLeBasser, célèbre pour commenter avec humour l'actualité du Stade Lavallois, est suspendu depuis dimanche. Sur ce compte, on pouvait voir un montage photo annonçant l'éviction de l'entraîneur François Ciccolini.

La dernière publication du compte @FrantixLeBasser avant la suspension du compte le dimanche 23 décembre
La dernière publication du compte @FrantixLeBasser avant la suspension du compte le dimanche 23 décembre - Capture écran

Laval, France

Ce n'était qu'une plaisanterie mais il faut croire qu'elle n'a pas fait rire tout le monde. Dimanche matin, le compte parodique d'un supporter du Stade Lavallois a été suspendu par Twitter, quelques minutes après une publication. @FrantixLeBasser, bien connu pour commenter l'actualité du club de National de façon humoristique, a en effet publié à 11h45 un montage photo d'un faux tweet reprenant le logo du club et l'identité visuelle de son site internet, avec cette annonce : "Le Stade Lavallois et François Ciccolini se séparent"

Ceux qui n'ont pas regardé de près ce faux tweet ont certainement pensé que l'information était vraie. Mais non, François Ciccolini est toujours l'entraîneur du club mayennais et ce tweet est signé de @FrantixLeBasser. Une boutade pour rappeler, peut-être, le bilan de l'entraîneur corse depuis qu'il est sur le banc de l'équipe première (sans compter les trois mois fermes de suspension) : une seule victoire, un match nul et quatre défaites. 

Un hashtag #FreeFrantix voit le jour

Depuis dimanche, Frantix Le Basser ne peut donc plus utiliser son compte Twitter, et des dizaines d'internautes s'en émeuvent sur les réseaux sociaux. D'après nos informations, la suspension du compte est intervenue quelques minutes après la publication du contenu. Un hashtag #FreeFrantix a été créé pour demander la réouverture du compte parodique (voir ci-dessous). Pourquoi Twitter a t-il suspendu le compte ? Le Stade Lavallois a t-il fait pression sur Twitter France pour obtenir sa suspension ? Contactés par la rédaction de France Bleu Mayenne, le club et Twitter France n'ont pas encore répondu. 

D'après la CNIL (la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés), il est possible de supprimer des comptes Facebook et Twitter à la seule demande de ses propriétaires, en remplissant un formulaire. La politique de suspension des profils chez Twitter reste très floue.

Début 2017, l'entreprise Twitter Inc. annonçait avoir pris des mesures supplémentaires pour suspendre des comptes plus rapidement et de façon temporaire. Des comptes dont les contenus seraient répréhensibles par la loi (apologie du nazisme, homophobie etc.). Dans cette affaire mayennaise, il ne s'agit en rien de tout cela évidement.  

Choix de la station

France Bleu