Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le conseil d'Etat a rejeté la requête des supporters nantais qui ne pourront pas se déplacer à Reims ce dimanche

L'association Nationale des Supporters avait contesté l'arrêté ministériel publié vendredi soir qui interdit le déplacement des fans du FC Nantes au Stade Delaune ce dimanche. Le conseil D'Etat l'a rejeté tard samedi soir

Les supporters nantais ne décolèrent pas après l'arrêté ministériel publié vendredi soir qui leur interdit de se déplacer à Reims.
Les supporters nantais ne décolèrent pas après l'arrêté ministériel publié vendredi soir qui leur interdit de se déplacer à Reims. © AFP - AFP

Reims, France

(MAJ - Samedi 16 mars à 23h50)

La requête de l’Association nationale des supporters a été rejetée par le conseil d'Etat. Il n'y aura pas de supporters du FC Nantes à Reims ce dimanche au Stade Delaune

L’Association nationale des supporters (ANS) a saisi le conseil d’Etat suite à l'interdiction de déplacement des supporters nantais à Reims ce dimanche, une interdiction qui a fait l'objet d'un arrêté ministériel publié vendredi soir vers 21 heures.

L’ANS a déposé un référé liberté, une procédure d’urgence qui permet à tous citoyens de contester ce genre de décision en s'estimant victimes d’un excès de pouvoir de l’administration.

Depuis vendredi soir, les supporters du FC Nantes ne décolèrent pas.  Alors que la Préfecture de la Marne avait autorisé leur déplacement à Reims sous conditions ce dimanche pour la rencontre de la 29e journée de Ligue 1 face au Stade de Reims, un nouvel arrêté ministériel signé par Christophe Castaner est venu gâcher leur fête. Ce dernier texte interdit purement et simplement le déplacement des supporters nantais à Reims. "Le déplacement individuel ou collectif par tout moyen routier, ferroviaire ou aérien, de toute personne se prévalant de la qualité de supporter du FC Nantes ou se comportant comme tel, est interdit entre les communes du département de la Loire-Atlantique et la commune de Reims. "

Les motivations de cet arrêté sont assez larges mettant en avant le comportement des supporters du FC Nantes dans les rencontres passées, mais aussi le comportement violent des supporters du Stade de Reims lors des matches provoquant des rixes, sans oublier la mobilisation des forces de l'ordre dans les manifestations des Gilets Jaunes, une situation qui n'a jamais été mise en avant dans la Marne et pour cause : aucun match du Stade de Reims n'a été reporté à la demande de la Préfecture depuis le début du mouvement, comme cela a été le cas dans de nombreuses villes...

L'arrêté ministériel évoque aussi de risques sérieux de troubles de la voie publique. Un dernier argument assez surprenant alors que le club rémois et la Préfecture de la Marne avaient préparé ce match en amont pour encadrer ces risques. 

Au delà du fond, c'est la forme de cet arrêté signé Place Beauvau qui surprend. Pourquoi avoir attendu vendredi 21 heures pour le publier, à moins de 48 heures de la rencontre ? Les supporters nantais qui devaient être un peu plus de 500 ce dimanche se retrouvent totalement pris de court et surtout démunis. 

Une situation d'autant plus regrettable que la Brigade Loire, un des groupes influents de supporters nantais, devait fêter ses 20 ans à l'occasion de cette rencontre à Reims. 

Depuis vendredi soir, les supporters sont désabusés et ont demandé aux joueurs et au club nantais sur les réseaux sociaux, de déclarer forfait et de ne pas se rendre eux aussi à Reims, en lançant le hashtag #PasDeSupportersPasDeJoueurs

Un appel qui ne sera pas suivi malgré la mobilisation et le match entre le Stade de Reims et le FC Nantes se disputera bien ce dimanche à 15 heures au Stade Delaune. 

Seul espoir désormais pour les supporters nantais, la décision du conseil D'Etat qui sera connue dans la soirée. L'audience publique est prévue à 18 heures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu