Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le conseil départemental de l'Yonne fait sa rentrée

-
Par , France Bleu Auxerre

En cette semaine de rentrée, le président du conseil départemental a fait le point sur les 30 collèges de l'Yonne. L'entretien et le fonctionnement de ces établissements représentent une dépense de 30 millions d'euros par an pour la collectivité.

Le conférence de presse de rentrée du conseil départemental s'est tenue ce mardi à Courson-les-Carrières
Le conférence de presse de rentrée du conseil départemental s'est tenue ce mardi à Courson-les-Carrières © Radio France - Delphine Martin

Yonne, France

Cette semaine, 14 150 enfants font leur rentrée dans les 30 collèges de l'Yonne. Cela représente 97 élèves de moins que l'an dernier. L'entretien des bâtiments et le personnel (non enseignant) représentent un budget de 30 millions d'euros par an pour le département, dont 10 millions consacrés aux travaux. Lors de la traditionnelle conférence de presse de rentrée, le président du conseil départemental Patrick Gendraud a présenté mardi les principaux chantiers de l'année.

Des chantiers à Sens, Aillant-Sur-Tholon et Villeneuve-La-Guyard

La plus grosse opération du conseil départemental en 2019, c'est la réhabilitation du collège "La croix de l'Orme" à Aillant-sur-Tholon/Monthelon. Réfection des bâtiments, remise aux normes de la cantine et des cuisines, construction d'un préau, remise en état des espaces verts.... ce chantier de plus de 10 millions d'euros aura duré plus de trois ans. Le collège sera inauguré ce vendredi 6 septembre.

Le département finance aussi la "phase 3" de la rénovation du collège Monpezat de Sens, pour un budget de 4,4 millions d'euros. Un chantier consacré à la reprise des toitures de la chapelle, du bâtiment D et du gymnase. Ces travaux s'achèveront en février 2020.

La réfection et l'agrandissement de la demi-pension du collège Claude Debussy à Villeneuve-La-Guyard est également un des gros chantiers de l'année, pour un coût de 3 millions d'euros. Durant les congés d'été, le service de restauration a été transféré dans un bâtiment provisoire, implanté sur le parking. Les locaux existants ont été désamiantés et le terrassement débutera en octobre.

Le gymnase Albert Camus reconstruit

Autre annonce faite par le président du conseil départemental : la reconstruction du gymnase du collège Albert Camus, à Auxerre. Le bâtiment avait été totalement détruit par un incendie en juillet 2012. Depuis, la ville (propriétaire du terrain) et le département (en charge des collèges) se livraient à un "bras de fer" autour de la reconstruction. Finalement, au bout de 7 ans de procédure, une issue a été trouvée. la ville a cédé le terrain au département.  

"Nous nous sommes mis d'accord avec Guy Ferez le maire d'Auxerre. Nous avons convenu de reconstruire ce gymnase. C'est vrai que ça a traîné un peu. Il y avait des formalités administratives en matière de propriété du terrain. Il fallait que l'assurance rembourse la ville d'Auxerre. Mais voilà, les relations avec la mairie sont excellentes et je peux assurer que le gymnase Albert Camus sera reconstruit fin 2020. Les appels d'offres sont en train de se faire", explique Patrick Gendraud. Ce chantier sera en grande partie couvert par la prime d'assurance. Le reste à charge pour le département a été évalué à 250 000 euros. 

Le président du conseil départemental a par ailleurs confirmé que la fermeture du collège Bienvenu Martin pourrait être tranchée à la fin du mois. L'établissement n'accueille plus d'élèves depuis l'an dernier pour des raisons de sécurité. C'est le préfet qui va trancher, après la réunion d'un CDEN le 16 septembre (conseil départemental de l'Education Nationale). Le conseil départemental pourrait ensuite entériner la fermeture lors de la session du 27 septembre. 

Une grande réflexion sur l'avenir de trois collèges ruraux

Patrick Gendraud a également rappelé la délibération votée au conseil départemental en avril dernier, pour lancer une "grande réflexion" sur de l'avenir de trois collèges ruraux : le collège de Puisaye (qui compte 3 sites à Saint Sauveur, Saint Fargeau et Toucy), celui de Brienon-Sur-Armançon et celui d'Ancy-Le-Franc. "Ce sont des collèges pour lesquels il faudra faire de gros travaux. On est conscient que le montant des travaux sera énorme. Mais aucune décision n'est prise, et j'ai souhaité écrire à tous les maires, tous les élus ainsi qu'aux associations des secteurs concernés pour entamer une réflexion sur le devenir de ces établissements. Aucune date n'a été fixée. Il s'agit de réfléchir à l'opportunité de maintenir ou non ces collèges", assure l'élu qui précise que les temps de transport scolaire et le principe d'équité seront forcément pris en compte. 

Choix de la station

France Bleu