Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le conseil départemental du Cher juge caricaturale l'émission de M6 sur l'aide sociale à l'enfance

-
Par , France Bleu Berry

Les caméras de zone interdite ne sont pas venues tourner dans le Cher, mais Michel Autissier tient à se démarquer de la prise en charge catastrophique décrite dans ce magazine.

Michel Autissier, président du conseil départemental du Cher, entouré des responsables de l'aide sociale à l'enfance
Michel Autissier, président du conseil départemental du Cher, entouré des responsables de l'aide sociale à l'enfance © Radio France - Michel Benoit

" Ce n'est pas cela l'aide sociale à l'enfance dans le département " réagit Michel Autissier, président du conseil départemental du Cher. L'institution consacre 22 millions d'euros par an à la prise en charge d'un peu plus de 1000 enfants ou jeunes adultes de 0 à 21 ans. 1060 enfants, très précisément. Alors, on n'est pas non plus dans le monde de oui-oui : des addictions, des fugues, de l'absentéisme scolaire, cela existe dans le Cher, mais le taux d'encadrement des enfants permet une prise en charge plutôt bonne, estime Michel Autissier : " Quand on parle d'un ratio national d'un éducateur pour cinq enfants, nous on est à un éducateur pour quatre ! Vous voyez bien que ce n'est pas le désordre le plus total. Personne n'est embauché chez nous sans qu'on ait vérifié son casier judiciaire."  90 % des encadrants sont diplômés. 

Le conseil départemental du Cher consacre 22 millions d'euros à l'aide sociale à l'enfance - Radio France
Le conseil départemental du Cher consacre 22 millions d'euros à l'aide sociale à l'enfance © Radio France - Michel Benoit

La difficulté, c'est plutôt de recruter des veilleurs de nuit expliquent les responsables. Il manque également une quarantaine de familles d'accueil et cela complique la prise en charge des situations d'urgence, d'autant que le département ne dispose que de 12 places d'accueil d'urgence pour les enfants : " La difficulté aujourd'hui, c'est davantage quand il y a besoin de soins, précise Sophie Bertrand, vice-présidente du conseil départemental du Cher, chargée de l'aide sociale à l'enfance et de la protection maternelle infantile. On a parfois une absence de réponse dans certains cas sur des situations d'enfants compliqués qui relèvent de la pédo-psychiatrie. C'est un problème de coordination entre le soin et le placement à l'aide sociale à l'enfance." Le département du Cher affirme vouloir décloisonner le travail des partenaires pour faciliter l'accueil de ces enfants en situation complexe. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu