Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le conseil général de Moselle veut doper l'utilisation de véhicules électriques

mercredi 2 octobre 2013 à 6:00 France Bleu Lorraine Nord

Le département a mis à disposition de collectivités et d'entreprises trente Smart électriques. Elles sont testées jusqu'à la fin 2014. L'idée, c'est de mettre en place début 2015, pour les particuliers, des parcs de covoiturages d'une centaine de places, sur l'axe Metz-Thionville-Luxembourg.

Borne de recharge pour voiture électrique
Borne de recharge pour voiture électrique - Leïla Benjelloun

L'écomobilité au coeur des priorités du conseil général de Moselle. Ce mardi, le département organisait une grande journée de débat à la Foire Internationale de Metz autour de la mobilité électrique.

Une journée pour sensibiliser les acteurs institutionnels et économiques autour des enjeux de la voiture électrique. Un thème très à la mode. Un stand complet est dédié aux véhicules électriques à la foire, le salon de l'électromobilité, mais cela se développe lentement. Si certains professionnels ou collectivités franchissent le pas, les particuliers ont encore quelques réticences.

Parcs de covoiturage

Pour l'instant, il y a une trentaine de bornes dans le département. Le conseil général est très investi dans ce domaine, notamment avec plusieurs projets transfrontaliers, comme le projet Chrome par exemple depuis 2010...

Le conseil général à mis à disposition 30 Smart électriques, la moitié pour des collectivités et le reste pour des entreprises, essentiellement basées en Moselle Est. Elles doivent tester au quotidien et fournir des retours sur l'utilisation jusqu'à fin 2014.

L'idée, c'est de mettre en place début 2015, pour les particuliers, des parcs de covoiturages d'une centaine de places, sur l'axe Metz-Thionville-Luxembourg. Autre objectif :  favoriser l'auto partage en complément des transports en commun. A terme, le département souhaite remplacer 3 à 4 véhicules thermiques par un véhicule électrique.

Mots-clés :

Par :