Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le conseil régional ambitionne d'investir 10 milliards d'euros dans l'écologie d'ici à 2024

-
Par , France Bleu Paris

Le conseil régional d'Île-de-France a dévoilé ce mercredi un plan de transformation écologique pour accroitre le verdissement dans le quotidien des Franciliens.

Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, invitée dans les studios de France Bleu Paris
Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, invitée dans les studios de France Bleu Paris © Radio France - Martine Breson

Île-de-France, France

La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, a présenté sa stratégie en faveur de l'environnement : 10 milliards d'euros vont être investis ces cinq prochaines années au profit de la région francilienne. Le plan d'action prévoit des dépenses dans les différents domaines de compétences du conseil régional tels que le transport, la santé, la qualité de l'air, la biodiversité ou encore le logement social.

Répondre à l'urgence écologique

Depuis son élection à la tête de l'Île-de-France en 2016, Valerie Pécresse souhaite instaurer la transition écologique dans plusieurs thématiques car "l'écologie, c'est l'affaire de tous : des villes riches, des villes pauvres, qu'elles soient rurales ou citadines" dit-elle.

Le budget environnement sera prochainement voté en novembre et avoisine les 145 millions d'euros pour l'année 2020. Un somme en hausse de 25% par rapport à 2019 avec en ligne de mire les énergies renouvelables, les espaces verts, la lutte contre les dépôts d'immondices et prochainement le lancement d'une expérimentation visant à dépolluer l'air dans le métro parisien. S'ajoute à cela, des mesures en faveur de la mobilité avec un plan "anti-bouchons" à 250 millions d'euros annoncé pour tenter de fluidifier la circulation automobile. La solution à ce problème passe en partie par la création de pistes cyclables dans plusieurs communes de la région, évaluée à plus de 100 millions d'euros.

Coup de pouce pour le logement social

La rénovation thermique est aussi évoquée dans ce vaste plan de transformation écologique de la région Île-de-France. "50.000 logements sociaux sont classés F ou G autrement dit des passoires thermiques", déplore Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice président en charge de l'écologie et de l'aménagement. Pour ces habitations mal isolées, 10 millions d'euros seront mis sur la table pour les travaux de rénovation, rien qu'en 2020. Le but promis est d'en rénover 25.000 d'ici 2024 puis le reste avant 2030. 

La région se penche sur les logements HLM car on veut faire de l'écologie sociale"

Un autre engagement a été pris par Valérie Pécresse : toutes les cantines des lycées franciliens proposeront intégralement de l'alimentation issue des produits locaux dont la moitié bio à l'horizon 2024.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu