Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : "il faut limiter les événements familiaux en Sarthe", alerte l'Agence régionale de Santé

-
Par , , France Bleu Maine

L'Agence régionale de Santé des Pays de la Loire alerte sur la reprise de l'épidémie dans notre département et appelle à limiter au maximum les événements privés et familiaux.

L'ARS craint un afflux de patients à l'hôpital du Mans.
L'ARS craint un afflux de patients à l'hôpital du Mans. © Radio France - Alexandre Chassignon

"Le coronavirus continue de tuer en Sarthe". Stephan Domingo, le directeur de l'Agence régionale de Santé en Sarthe insiste sur la gravité de la reprise de l'épidémie. 

Dans le dernier bilan de l'ARS, le taux d'incidence a bondi à plus de 95 cas pour 100 000 habitants. Cela représente presque le double du seuil d'alerte, et c'est surtout une hausse de 26 points en une semaine. 

Freiner à tout prix le nombre d'hospitalisations

Il n'y a pour le moment "que" trois patients COVID en réanimation à l'hôpital dans notre département. Mais la reprise de l'épidémie reste dangereuse, assure l'ARS. 

"Il ne faut surtout pas regarder comme déterminant de la circulation du virus le nombre de personnes admises en réanimation", commence Stephan Domingo. 

"Les entrées en réanimation sont le bout de la chaîne. Regardez le nombre d'hospitalisations qui a grimpé en Sarthe, 56 personnes hospitalisées à cause du COVID. Il y a 3 semaines, nous étions autour de 20 à peine", continue le responsable de l'ARS en Sarthe. 

17% des lits de réanimation sont occupés par des patients COVID à l'hôpital du Mans. 

La préfecture de la Sarthe a d'ailleurs publié les préconisations de l'ARS qui recommande le port du masque dans des communes supplémentaires du département.

Appel à limiter les événements familiaux

"Le plus important c'est d'éviter que les personnes arrivent à l'hôpital", assène M. Domingo.  "Il faut limiter les événements familiaux et privés, où le respect des gestes barrières est difficile" poursuit-il. 

"Tout cela est préoccupant avec l'arrivée de l'hiver et les autres pathologies virales. Il y a un risque important de cumul qui vont mettre à mal la santé des personnes et la capacité de l'hôpital à prendre en charge les malades", continue Stephan Domingo qui appelle les Sarthois à se limiter à une bulle sociale restreinte. 

17% des lits de réanimation sont occupés par des patients COVID à l'hôpital du Mans. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess