Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le coup de blues de la jeunesse Corse

-
Par , , France Bleu RCFM

Crise sanitaire, confinement, études en distanciel, isolement, la jeunesse Corse ne vit pas très bien la situation qui lui est faite depuis près d’un an. Elle trouve le temps long et espère que son avenir ne sera pas compromis par cette période incroyable.

Au lycée, à l'université, le quotidien de la jeunesse Corse est difficile
Au lycée, à l'université, le quotidien de la jeunesse Corse est difficile © Radio France - Maxime Becmeur

Comment la jeunesse Corse vit-elle la situation de crise sanitaire effective depuis un an maintenant ?

Dans les écoles, collèges, lycées et autres universités le quotidien a radicalement changé. Confinement, cours à la maison, puis mesures sanitaires en classe, autant d’éléments qui jouent incontestablement sur le moral des troupes. A tous les étages de la fusée on retrouve des situations difficiles. Les jeunes sont en souffrance et semblent pour beaucoup perdre patience face à cette épidémie de covid-19.

Au lycée Paul Vincensini à Bastia, la vie a changé du tout au tout. Et pour les jeunes, ne se consacrer exclusivement qu’aux études, ça peut durer un temps, mais pas trop non plus.

A Corte, la vie n’est pas rose non plus pour les étudiants. L’université, premier temps d’indépendance souvent pour les jeunes, n’a plus ce même parfum de liberté. Université fermée, cours en distanciel, établissements de divertissements fermés, la vie étudiante est tout aussi difficile.

La crise sanitaire complique par ailleurs le quotidien des plus précaires. A Corte, l’épicerie solidaire tourne à plein régime. Une épicerie solidaire qui compte, hélas, de plus en plus de bénéficiaires. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess