Société

Le courrier papier a-t-il un avenir?

Par Aurélie Locquet, France Bleu Alsace lundi 23 mars 2015 à 11:03

Facteur - La Poste (illustration)
Facteur - La Poste (illustration) © Maxppp

Les facteurs appelés à faire grève à Mundolsheim et à Hoerdt ce lundi. Ils protestent contre la réorganisation de leur travail en lien avec la baisse du trafic courrier. Vous réagissez...

Retrouvez l'interview en intégralité de Karim Sandel, l'un des responsables CFDT chez les facteurs dans le Bas-Rhin

Retrouvez l'interview en intégralité de Philippe Machtinger, directeur adjoint de la branche Services-Courrier-Colis en Alsace

L'évolution est frappante au moment des voeux pour la nouvelle année: les sms et les cartes électroniques ont remplacé les lettres. Et c'est vrai pour tout le reste de l'année. La baisse du trafic est constante depuis plusieurs années, moins 6% par an pour le courrier et les colis.

Conséquence, la Poste doit réorganiser certaines tournées. A Hoerdt et Mundolsheim, les facteurs étaient appelés à faire grève une journée ce lundi, pour protester contre ces réorganisations. Ils protestent en particulier contre le "prêt à distribuer". Dans ce cadre, le facteur ne prépare plus lui-même sa tournée, il ne trie plus lui même son courrier, mais il ne fait plus que la distribution, "le facteur sera soumis pendant 6 heures aux contraintes climatiques" , déplorent les syndicats, "les risques d'accidents de la routes vont augmenter" , et "le facteur n'aura plus ni équipe, ni collègues."

"Des facteurs plus stressés dans leur tournée"

Pour autant, les facteurs sont bien conscients que leur métier doit évoluer. "Les facteurs sont volontaires pour évoluer, mais ils ne s'y retrouvent pas quand la Poste veut faire de la prodictivité", explique Karim Sandel, l'un des responsables CFDT chez les facteurs dans le Bas-Rhin. "Le métier de facteur, c'est la proximité, les clients remarquent que les facteurs sont de plus en plus stressés sur leur tournée."

A la direction, on rappelle que le monde bouge, mais qu'il y a une forte volonté de maintenir les facteurs. "Nous développons les services de portage à domicile pour les médicaments, les courses, les produits culturels qui viennent des médiathèques, le recyclage de papier et de carton" , rappelle Philippe Machtinger, directeur adjoint de la branche Services-Courrier-Colis en Alsace. "Les facteurs sont fiers de les assurer."