Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Couvre-feu : 120 véhicules contrôlés dans le Grand Nancy et 18 PV dressés à la veille du réveillon

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Les policiers ont procédé à des vérifications du bon respect du couvre-feu ce mercredi soir dans le Grand Nancy. Deux points de contrôle : avenue de Strasbourg à Nancy et La Sapinière à Laxou. 18 verbalisations à 135€ dressées pour défaut d'attestation.

L'un des points de contrôle se situait avenue de Strasbourg à Nancy
L'un des points de contrôle se situait avenue de Strasbourg à Nancy © Radio France - Isabelle Baudriller

Le couvre-feu à partir de 20 heures est-il bien respecté ? Des opérations de contrôle étaient organisées par la police en Meurthe-et-Moselle ce mercredi soir : avenue de Strasbourg à Nancy puis à La Sapinière à Laxou. 120 conducteurs de voitures et scooters ont été arrêtés pour vérifier s'ils avaient bien leur attestation dérogatoire sur eux. 21 infractions ont été constatées lors de ces opérations dont 18 pour défaut d'attestation, ce qui donne lieu à une amende de 135€

Interventions possibles dans la sphère privée pour la Saint-Sylvestre

La préfecture de Meurthe-et-Moselle prévient que ces contrôles seront renforcés à l'occasion du réveillon de la Saint-Sylvestre ce jeudi 31 décembre. Près de 200 policiers mobilisés. Avec les gendarmes, ils ne seront pas loin du millier sur le terrain. Les forces de l'ordre interviendront sur la voie publique. Mais gare aussi aux rassemblements privés avec un grand nombre de convives. 

"On peut déjà verbaliser pour le tapage constaté", indique Laurent Tarasco, Directeur départemental de la sécurité publique. "Et nous avons obtenu du procureur de la République du tribunal judiciaire de Nancy de relever pour le propriétaire des lieux la mise en danger de la vie d'autrui qui est un délit et peut s'accompagner d'une mesure de garde à vue." Des indices, comme beaucoup de voitures stationnées au même endroit, pourraient attirer l'attention des forces de l'ordre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess