Société

Le déclin des magasins de cigarettes électroniques à Toulouse

Par Jean-Marc Perez, France Bleu Toulouse jeudi 2 avril 2015 à 7:11

FBToulouse le déclin à Toulouse de la cigarette electronique
FBToulouse le déclin à Toulouse de la cigarette electronique © Radio France - jean-marc perez

Après trois années de croissance fulgurante et l'ouverture de multiples magasins, le commerce de la cigarette électronique stagne et se restructure à Toulouse comme partout en France. Les ventes ont reculé en France de 30 % au dernier trimestre 2014 et les boutiques qui avaient fleuri commencent à fermer dans la ville rose.

Le boom de la cigarette électrique est-il en train de partir en fumée ? En tous cas après l'euphorie de ces trois dernières années qui ont vu les ventes exploser et les commerces ouvrir un peu partout, le marché se tasse. Les buralistes sont de plus en plus nombeux à proposer également la e-cigarette. Au dernier trimestre 2014, les ventes auraient reculé de plus de 30 % dans l'hexagone. Un marché qui s'organise plus qu'il ne recule estiment les spécialistes.

À Toulouse le nombre de boutiques a littéralement explosé en deux ans, avec des ouvertures parfois anarchiques en centre ville. Au moins cinq commerces auraient ainsi mis la clé sous la porte ces dernières semaines sur la cinquantaine que compte l'agglomération. Pour les autres le chiffre d'affaires reculerait.

FBToulouse a toulouse les boutiques d'e-cigarettes ferment

Mickaël Mianulli a ouvert le premier magasin de cigarettes électroniques à Toulouse il y a quatre ans. Sur les deux dernières années, son chiffre d'affaire a été divisé par six. Il a été obligé de licencier quatorze salariés sur les huit boutiques qu'il tenait dans le Sud-Ouest. Pour lui c'est clair, vendre des cigarettes électroniques, "ce n'est plus l'Eldorado ".

FBToulouse temoignage d'un commerçant vendeur d'e-cigarettes à Toulouse

FBToulouse fumeur d'e-cigarette - Radio France
FBToulouse fumeur d'e-cigarette © Radio France - jean-marc perez