Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le département de la Côte-d'Or a gagné (un peu) des habitants

-
Par , France Bleu Bourgogne
Dijon, France

Le département de la Côte-d'Or a gagné 8.789 habitants entre 2010 et 2015. L'augmentation de sa population est modeste, mais le département fait presque figure d'exception dans la région.

Les vignes de Côte-d'Or.
Les vignes de Côte-d'Or. © Radio France - Justine Dincher

2 820 940 : c'est le nombre d'habitants qui vivent en Bourgogne Franche-Comté, d'après un dernier décompte de l'Insee. L'Institut national de la statistique et des études économiques a publié mercredi 27 décembre les chiffres du recensement de 2015. Notre grande région est celle qui gagne le moins d'habitants en France métropolitaine, avec seulement 0.1% d'augmentation de la population chaque année entre 2010 et 2015.  

Taux de variation annuel de la population entre 2010 et 2015.
Taux de variation annuel de la population entre 2010 et 2015. - Insee

La Côte-d'Or, bonne élève

En revanche, la Côte-d'Or est le département qui s'en sort le mieux, avec une augmentation de 0.3% de sa population. C'est le seul département de la région où le solde naturel (la différence entre les naissances et les décès) et le solde migratoire (la différence entre les arrivées et les départs) sont positifs. 

► Consultez les résultats commune par commune.

Un phénomène de périurbanisation

Dans le détail, Dijon est la commune qui gagne le plus d'habitants (+3.900 en cinq ans). Les communes en périphérie comme Chevigny-Saint-Sauver (+1.600 habitants), et Saint Apollinaire (+1.000 habitants) s'en sortent bien également. En revanche, des petites villes comme Longvic, Genlis, Montbard ou Chatillon-sur-Seine se dépeuplent. Beaune enregistre la plus grosse perte du département avec 700 habitants en moins en 5 ans. La cité du vin reste malgré tout, la deuxième commune la plus peuplée du département.

Les communes côte-d'oriennes qui gagnent le plus d'habitants (en volume)

Les communes qui gagnent le plus d'habitants en Côte-d'Or.
Les communes qui gagnent le plus d'habitants en Côte-d'Or. - Insee

Les communes côte-d'oriennes qui gagnent le plus d'habitants (en pourcentage)

Les communes qui gagnent le plus d'habitants en Côte-d'Or.
Les communes qui gagnent le plus d'habitants en Côte-d'Or. - Insee

Les communes côte-d'oriennes qui perdent le plus d'habitants (en volume)

Les communes qui perdent le plus d'habitants en Côte-d'Or.
Les communes qui perdent le plus d'habitants en Côte-d'Or. - Insee

Les communes côte-d'oriennes qui perdent le plus d'habitants (en pourcentage)

Les communes qui perdent le plus d'habitants en Côte-d'Or.
Les communes qui perdent le plus d'habitants en Côte-d'Or. - Insee
© Visactu
© Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess