Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le département de la Dordogne sera pilote pour la lutte contre l'insécurité routière des séniors

mercredi 10 janvier 2018 à 18:47 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

Le département de la Dordogne a été désigné pour être pilote, avec celui de la Loire, contre l'insécurité routière des séniors. Concrètement, les conducteurs séniors, mais aussi les médecins seront sensibilisés aux risques

Objectif : améliorer la sécurité des séniors au volant
Objectif : améliorer la sécurité des séniors au volant © Maxppp - Maxppp

Périgueux, France

La préfète de la Dordogne a présenté ce mercredi ses priorités pour l'année 2018.  Et parmi elles, la sécurité, dont la sécurité routière.

A cette occasion, elle annonce que la Dordogne, vient d'être désignée département pilote avec la Loire pour la lutte contre l'insécurité routière des séniors. Concrètement, des actions seront menées en partenariat avec les médecins, le conseil départemental et les conducteurs les plus âgés pour améliorer la prévention des risques.

Et cela même si la mortalité de cette classe d'âge a légèrement diminué l'an dernier, en 2017, par rapport à 2016 .

"Nous proposerons un plan d'action avec les associations, les médecins, qui a ensuite vocation à être étendu au niveau national, le nombre de séniors avait été très important en 2016 en Dordogne, et au niveau national, le nombre de séniors décédés sur la route augmente de 9% par an" dit la préfète de la Dordogne Anne Gaëlle Baudouin Clerc

Lutter contre les mauvais comportements

La préfète qui annonce aussi que des peines pouvant inclure l'imposition d'un éthylotest anti-démarrage pourront désormais être prononcées en Dordogne par les tribunaux car une convention avec un fournisseur a été signée. L'insécurité routière reste globalement préoccupante. Certes il y a eu moins de morts en 2017 qu'en 2016, 31 contre 43. Mais les infractions constatées pour alcool au volant par exemple, ont bondi de 45%, +75% aussi pour la vitesse et +16% de rétention de permis.