Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le département de Vendée déploie 23 antennes pour fournir internet dans les zones blanches

-
Par , France Bleu Loire Océan

Le gouvernement l'a promis, tous les Vendéens auront la fibre optique en 2025. Mais ça fait long. Alors le conseil départemental a investi pour construire 23 antennes radio qui diffusent internet dans les zones blanches du département. Le service a déjà ses premiers abonnés.

L'antenne THD radio sur la maison de Julien, aux Lucs-sur-Boulogne.
L'antenne THD radio sur la maison de Julien, aux Lucs-sur-Boulogne. © Radio France - Marc Bertrand

C'est une longue antenne sur le toit de la maison d'Elizabeth et Julien, des habitants d'un hameau excentré des Lucs-sur-Boulogne, à quelques kilomètres de La Roche-sur-Yon : "Et c'est le jour et la nuit". Ils habitent dans une zone quasi-blanche. Pas de fibre, évidemment, peu de 4G, et juste le vieux fil de cuivre France Télécom pour avoir l'ADSL en "bout de ligne", comme on dit. 

J'ai validé les impôts au mois de mai, j'ai dû aller 10 fois sur le site pour valider parce qu'à chaque fois, la page plantait !"

Chez eux, il n'y a qu'Orange qui fournit internet. Et pas beaucoup d'internet : "On a pris le forfait maximum, mais on n'avait vraiment accès qu'au minimum de service. On prenait une heure pour charger un dessin animé de cinq minutes", assure Julien. C'est pour eux et quelque 25.000 Vendéens qui ont accès à un débit internet très réduit, que le département a investi dans le très haut débit radio.

Le THD, pour ne pas attendre la fibre promise pour 2025

C'est une solution de dépannage, en attendant l'arrivée de la fibre optique pour 2025 : "La fibre, c'est long et compliqué à mettre en place", prévient-on chez Vendée Numérique, "alors que cette technologie, on a mis 6 mois à la mettre en place et elle fonctionne. Le débit est tout à fait convenable et ça ne coûte pas plus cher à l'abonné". Le conseil départemental a mis un peu plus de deux millions d'euros sur la table pour faire construire 23 antennes à travers la Vendée, qui fournissent internet dans les zones blanches. 

L'antenne du toit est reliée à une antenne sur le château d'eau de Belleville-sur-Vie, et grâce à ça on a 30 mégas de débit, contre 1 à 2 auparavant avec l'ADSL d'Orange"

Un investissement que les opérateurs privés n'ont pas fait, faute, sans doute, d'une rentabilité suffisante. Pour l'instant, seuls 38 abonnés ont franchi le pas, "mais c'est vraiment le tout début", rassure Alain Leboeuf, vice-président du département et président de Vendée numérique. L'installation de l'antenne coûte 50€ pour un foyer situé en zone à débit très réduit, 150 à 200€ pour les autres. Ensuite, cinq opérateurs privés se sont lancés pour proposer des abonnements, à un prix comparable à un abonnement ADSL chez un opérateur classique. Sauf que cette fois, vous aurez vraiment internet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu