Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le Département des Landes prêt à affronter l'hiver

mardi 28 novembre 2017 à 19:41 Par Valérie Mosnier, France Bleu Gascogne

Les températures vont encore baisser d'ici la fin de la semaine sur les Landes. Mais, à priori selon Météo France pas de neige. De toute façon, neige ou pas, les services d'intervention se tiennent prêts.

Le Conseil Départemental possède 23 camions pour intervenir sur 4.200 kilomètres de route
Le Conseil Départemental possède 23 camions pour intervenir sur 4.200 kilomètres de route © Maxppp - Alexandre MARCHI, /NCY

Landes, France

Une vague de froid va s'abattre sur la France, la neige est déjà tombée sur certains départements comme la Corrèze. Les températures vont encore baisser d'ici la fin de la semaine sur les Landes. Mais, à priori selon Météo France pas de neige. Plutôt de la pluie, et des brouillards givrants prévus dans la nuit de mercredi à jeudi. Il faut dire que le département est considéré comme une zone à hiver clément avec en moyenne deux jours de neige par hiver. De toute façon, neige ou pas, les services d'intervention se tiennent prêts.

Plusieurs niveaux d'intervention

En cas d'intervention, il existe plusieurs niveaux. Le premier, la priorité des priorité, c'est de dégager les autoroutes : A63, A64 et A65. Ce sont les concessionnaires qui s'en chargent. Le Conseil Départemental des Landes, lui, s'occupe de 4.200 kilomètres de route, avec des niveaux d'intervention.

Il y a d'abord les itinéraires à forte circulation, comme l'axe Mont de Marsan-Dax, les routes de Pissos, Hagetmau, Saint-Justin. Elles doivent être "circulables" le plus vite possible, entre 6 heures et 20 heures, tout comme la Nationale 524, géré par elle par les services de l'Etat et empruntée par le convoi de l'A380 entre Maillas et Gabarret.

Vient ensuite le réseau secondaire qui dessert les principales communes Landaises : Mimizan, Tartas, Parentis-en-Born, Sabres, Roquefort, Saint-Sever, Grenade ou encore Aire-sur-l'Adour. Là on parle d'un créneau d'intervention entre 8 heures et 18 heures, du lundi au vendredi.

Quand ces routes là sont au noir, c'est-à-dire dégagées, il y a le niveau 4, le reste du réseau. Là l'objectif est que l'on puisse circuler entre 9 heures et 17 heures, les jours de semaine.

Les niveaux de service et d'intervention sur les routes landaises - Aucun(e)
Les niveaux de service et d'intervention sur les routes landaises - © Conseil Départemental des Landes

Des équipements adaptés au terrain landais

Le Conseil Départemental possède 23 camions, qui sont tous équipés de lames pour déneiger, et de systèmes de salage tractés ou automatisés d'une capacité de 4m3. En cas de neige ou de verglas dans les Landes, il n'y a pas d'intervention avant les premiers flocons ou l'apparition du verglas. Pas de salage préventif, mais un traitement curatif.

Quant au stock de sel, il y a de quoi passer un événement neigeux assure t-on au Département. Les besoins ne sont pas énormes, on peut donc commander au fur et à mesure et pour ça, le Conseil Départemental se base sur les prévisions de "MétéoFrance pro".

Le dispositif de veille fonctionne 24h/24, 7 jours/7. Il prévoit aussi une information aux usagers, en diffusant les conditions de circulation et les prévisions météo pour éventuellement adapter sa conduite, prévoir des équipements spéciaux, et puis il y a la régulation du trafic par la mise en place d'itinéraires de délestage. Des informations, qui n'empêchent pas chaque conducteur de rester très attentif au code de la route et aux arrêtés préfectoraux sur l'utilisation d'équipements hivernaux obligatoires.