Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le député du Pas-de-Calais Pierre-Henri Dumont s'indigne du voile d'une jeune femme à l'Assemblée

-
Par , France Bleu Nord

Le parlementaire et ses collègues du parti Les Républicains ont quitté la salle, ce jeudi 17 septembre, alors qu'ils auditionnaient en commission des organisations étudiantes sur la crise du coronavirus. Parmi les personnes auditionnées, une jeune femme portant le hijab.

Maryam Pougetoux, porte-parole de l'UNEF, était auditionnée par la commission parlementaire sur les effets de la crise sanitaire pour les jeunes, ce jeudi 17 septembre à l'Assemblée.
Maryam Pougetoux, porte-parole de l'UNEF, était auditionnée par la commission parlementaire sur les effets de la crise sanitaire pour les jeunes, ce jeudi 17 septembre à l'Assemblée. - Assemblée nationale

Le malaise, ce jeudi 17 septembre, à l'Assemblée nationale. Des députés Les Républicains et La République en Marche ont quitté une audition parce qu'une jeune femme portait un voile. 

Un "acte communautariste délibéré"

La jeune femme en question, Maryam Pougetoux, est la porte parole de l'Union nationale des étudiants de France (UNEF). Avec d'autres organisations, le syndicat étudiant était auditionné par les parlementaires sur les effets de la crise sanitaire sur les enfants et la jeunesse. 

Parmi ceux qui ont quitté la salle : le député (LR) du Pas-de-Calais Pierre-Henri Dumont. Il pointe "un acte communautariste délibéré".

Les députés Les Républicains qui ont quitté la salle ont été rejoints par Anne-Christine Lang (LREM). "Je ne peux pas accepter qu'une personne vienne participer à nos travaux à l'Assemblée nationale en hijab, qui reste pour moi une marque de soumission", a-t-elle expliqué.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess