Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le député François Ruffin auprès des livreurs bordelais pour dénoncer leur précarité

-
Par , , France Bleu Gironde, France Bleu

Ce mercredi soir, François Ruffin a échangé avec des livreurs à propos de leurs conditions de travail, place de la Victoire à Bordeaux. Le député de la France Insoumise a dénoncé le fait que, malgré la hausse des commandes due au confinement, les livreurs ne sont pas mieux traités pour autant.

François Ruffin auprès des livreurs bordelais sur la place de la Victoire à Bordeaux.
François Ruffin auprès des livreurs bordelais sur la place de la Victoire à Bordeaux. © Radio France - Lauriane Havard

Le député de la France Insoumise François Ruffin, accompagné de la députée européenne Leïla Chaibi, était au chevet des livreurs à vélo, ce mercredi soir sur la place de la Victoire à Bordeaux, pour évoquer la précarité de leur métier. D'après l'élu, leurs conditions de travail se dégradent. Une situation paradoxale car, avec le confinement, les Français commandent davantage en ligne, puisque les restaurants sont fermés. "Je ne veux pas que la société de service devienne une société de servitude", a lancé François Ruffin.

Je ne veux pas que la société de service devienne une société de servitude - François Ruffin, député France Insoumise

L'élu dresse le profil du livreur à vélo : "Ce sont des jeunes, de couleur, précaires. Il y a une extrême paupérisation de ce métier là. Ce n'est pas le modèle de société que je veux." En toile de fond, il dénonce la politique du président de la République : "Le modèle qu'on offre à la jeunesse, c'est quelque chose de désossé et qui est réduit strictement au squelette de "juste gagner de quoi survivre"."

Le député France Insoumise François Ruffin aux côtés des livreurs et de la député Leïla Chaibi, à Bordeaux.
Le député France Insoumise François Ruffin aux côtés des livreurs et de la député Leïla Chaibi, à Bordeaux. © Radio France - Lauriane Havard

Une alternative : les coursiers bordelais

Pour faire face aux ogres Deliveroo et Uber Eats, une coopérative locale - "Les coursiers bordelais" - résiste et propose un système de rémunération moins précaire pour ses salariés. Morgan, 35 ans, y travaille depuis plus d'un an et pour lui, "il y a une grande différence car on n'est pas dirigé par un algorithme où on passe beaucoup de temps à attendre sans être payé". Alors qu'en travaillant pour cette coopérative, il est en CDI avec un salaire fixe au Smic.

Les livreurs de Bordeaux se joignent à l'appel national contre la précarité, ce samedi 5 décembre et ils appellent à la mobilisation place de la Victoire à Bordeaux à 18h30.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess