Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le dessinateur normand Chaunu reçoit le prix de la caricature

Chaunu a reçu ce jeudi le prix de la caricature attribué pour la première fois. Cette récompense met à l'honneur la liberté d'expression. Le dessinateur normand avait illustré le transfert de patients atteints du Covid-19 vers l'Allemagne sous le regard d'un poilu et d'un soldat allemand.

Le dessinateur de presse Chaunu
Le dessinateur de presse Chaunu © Maxppp - PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Pour la première fois, le prix de la caricature a été attribué ce jeudi. Créé par le Club des juristes et le cabinet d'avocats August Debouzy, il a pour objectif de mettre à l'honneur la liberté d'expression dans tous ses aspects et usages. C'est ainsi que le dessinateur normand Emmanuel Chaunu a reçu le "coup de cœur du jury" pour un dessin sur le transferts de malades du Covid-19 de la France vers l'Allemagne sous le regard de deux statues, l'une d'un poilu de la Première guerre mondiale, l'autre d'un soldat allemand, qui lâchent cette phrase : "Quel chemin parcouru". Il a été publiée le 11 novembre dans le journal Ouest-France. Le caricaturiste marseillais Ysope a aussi été distingué.

"Je suis étonné parce que moi, je n'ai pas eu beaucoup de prix dans ma vie, a expliqué dans un sourire Chaunu à France Bleu Normandie. J'étais un mauvais élève. Et quand on fait du dessin, on n'a pas l'habitude de prix. Mais je suis heureux. Surtout que le dessin de presse soit mis à l'honneur parce que ces dernières années, on s'aperçoit qu'avec les événements de Charlie Hebdo, le dessin de presse recule. Il y a des gens qui ont peur de publier les dessins. On voit bien que dans les rédactions, quelquefois, c'est la frilosité qui prime."

Une pensée pour Samuel Paty

"La caricature fait partie de notre histoire, poursuit le caricaturiste normand. Ça reste, je crois, un élément de notre culture, de notre liberté. Ce n'est par un prix que je reçois. Je le dédie à tous les caricaturistes et à tous ceux qui défendent la liberté d'expression. Et puis aussi, j'ai une pensée pour un homme qu'il ne faut pas oublier : Samuel Paty." Le professeur avait été assassiné l'an dernier pour avoir montrer les caricatures de Charlie Hebdo en classe.

Un clin d’œil à l'amitié franco-allemande

Interrogé par France Bleu Normandie, Emmanuel Chaunu raconte le message transmis au lecteur à travers son dessin primé. "Qui aurait pu nous dire, qu'un jour, ces deux peuples qui se sont haïs dans trois guerres successives arriveraient à coopérer. C'est nous rappeler quand même que l'Europe vit en paix depuis 77 ans. Et cela mérite d'être salué. On parle rarement des trains qui arrivent à l'heure, mais plutôt de ceux qui sont toujours en retard. Et puis c'est sans doute aussi une caricature par rapport à ma famille. Mon père est né à Verdun en 1923 et moi, je suis né à Caen en 1966. Donc dans notre famille, on est né sur des champs de bataille, raconte Chaunu en souriant. Donc on est peut être sensible à cette idée de l'amitié franco-allemande. Cette relation est assez exceptionnelle, quand même. Depuis le général de Gaulle et Konrad Adenauer, elle doit continuer. Donc voilà, c'est aussi un hommage à cette amitié, à ce couple franco-allemand."

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess