Société

Le diocèse de Bordeaux lance ses Etats généraux

Par Clément Carpentier, France Bleu Gironde lundi 28 mars 2016 à 6:00

Le synode du diocèse de Bordeaux va durer 2 ans
Le synode du diocèse de Bordeaux va durer 2 ans - Clément Carpentier

Les responsables du diocèse appellent la population à s'exprimer sur l'état actuel de l'Eglise en Gironde. Ce synode va durer deux ans avant que peut-être de nouvelles orientations soient prises.

En ce week-end de Pâques, l'église catholique à Bordeaux en profite pour lancer son synode diocésain. Un synode est un temps d'échanges, de dialogues, de réflexions ou encore de décisions sur l'avenir de l'Eglise.

Ouvert à tous

Le reportage France Bleu Gironde de Clément Carpentier

Tout le monde est invité à se prononcer sur l'état de l'église catholique en Gironde et surtout les améliorations à apporter dans le futur. En Gironde, le dernier remonte à il y a plus de 20 ans. Ce nouveau synode va durer deux ans jusqu'en janvier 2018. C'est une sorte de "mise à jour" du logiciel comme le présente les responsables du diocèse.

Tout le monde peut répondre au questionnaire du diocèse - Aucun(e)
Tout le monde peut répondre au questionnaire du diocèse - Clément Carpentier

Ce synode comprend plusieurs phases. La première a été lancée ce dimanche avec un questionnaire à retrouver en ligne. Tout ça se fait bien sûr de manière anonyme. Il faudra répondre à 50 questions. Lors du dernier synode en Gironde, 25 000 personnes avaient répondu.

Le curé de Fronsac Samuel Volta pilote cette consultation

Des mesures pas avant 2018

Ensuite une synthèse sera faite. Des échanges avec d'autres diocèses sont aussi prévus avant qu'un collège étudie toutes les pistes. Il y a 20 ans, par exemple, l'église avait décidé de récréer des équipes d'animation pastorales après un synode.

Le cardinal Ricard, archevêque de Bordeaux

Cette fois-ci, il sera sûrement question de la répartition des prêtres notamment en zone rurale. Les nouvelles orientations de l'église catholique en Gironde, il faudra attendre janvier 2018.