Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le diocèse des Landes lance sa campagne pour le Denier du culte

-
Par , France Bleu Gascogne

Le diocèse d'Aire et de Dax lance la campagne 2019/2020 pour le denier du culte. L'an dernier, cette contribution des catholiques a permis de collecter 1 146 000 euros pour le diocèse des Landes. Comment cet argent est collecté? A quoi sert-il? Décryptage

Dans les Landes, le denier du culte avoisine les 1,3 millions d'euros en 2018
Dans les Landes, le denier du culte avoisine les 1,3 millions d'euros en 2018 © Maxppp - Cyril Sollier

Mont-de-Marsan, Landes, France

Le denier du culte, c'est l'argent que les fidèles donnent à l'Eglise catholique en France pour qu'elle puisse fonctionner. Cette contribution volontaire était longtemps déposée dans un tronc dans les églises . Désormais il y a  les moyens modernes: dons en ligne ou prélèvements automatiques. Pour la campagne 2018/2019, le denier du culte a rapporté 1  146 000 euros.

Au Diocèse d'Aire et de Dax, ce chiffre donne satisfaction. Depuis quelques années, les sommes collectées sont en baisse, -0.6% l'an dernier par rapport à 2017. Une broutille comparée à des diocèses qui ont enregistré des chutes de 11 à 12%. Au niveau national, le denier est en repli entre 2 et 3%. Cette année, 8236 foyers landais ont donné. C'est 471 de moins que l'an passé. Il y a donc moins de donateurs mais ils donnent plus. Chose étonnante, dans les Landes, les 3/4 des catholiques pratiquants ne participent pas au denier. Chaque année, le diocèse refait donc campagne pour inciter aux dons.

Affiche pour la campagne 2019/2020 du denier - Aucun(e)
Affiche pour la campagne 2019/2020 du denier - Diocèse 40

Le denier du culte est indispensable car l'Eglise ne reçoit de subvention ni de l'état ni du Vatican. Elle ne vit que des dons de ses membres.  Or le diocèse des Landes affiche un peu plus de 2 millions d'euros de dépenses annuelles. Le denier du culte va donc permettre de verser une rémunération aux 47 prêtres en activité, de rembourser leurs frais de déplacement. L'an dernier nos prêtres landais ont parcouru 750 000 km. Le denier du culte sert également  à payer les salariés laïcs qui travaillent pour le diocèse. Ils sont 22 dans les Landes, 17 équivalents temps plein. L'argent va également aux paiements des cotisations sociales, à l'entretien, au chauffage, aux assurances, aux frais de catéchèse, de pastorale, d'entraide...

Le denier du culte ne suffit plus

Dans les Landes, le denier du culte ne suffit plus à couvrir les dépenses de l'Eglise des Landes. D'autres collectes viennent renflouer les caisses. Il y a d'abord les quêtes. Les paroisses reversent 20% de ce qu'elles touchent lors de ses quêtes. Cette année, elles ont rapporté 1 250 000 euros. Il y a le casuel, ces offrandes faites lors de baptême , de mariage et de funérailles.  Soit 550 000 euros cette année. Et puis il y a les legs. 2016 fut quasi une année blanche avec 20 000 euros. 2019 a été une meilleure année. Le diocèse s'est vu léguer près d'1 400 000 euros;

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu