Éducation

Le directeur de Sciences Po à Menton veut ouvrir davantage l'établissement aux jeunes défavorisés

Par Sébastien Germain, France Bleu Azur mercredi 14 décembre 2016 à 9:17

Bernard El Ghoul, directeur de Sciences Po Menton
Bernard El Ghoul, directeur de Sciences Po Menton © Maxppp -

Sciences Po fête ses 15 ans d'ouverture aux jeunes défavorisés. À Menton (Alpes-Maritimes) Sciences-Po accueille 10 étudiants qui profitent de ce dispositif.

Bernard El Ghoul est le directeur de Sciences Po à Menton. Il était notre invité à 7h50 ce mercredi.

"Il faut faire changer les mentalités"

En 15 ans, Sciences Po a permis à plus d'un millier de jeunes de milieux défavorisés d'accéder à la prestigieuse école. Bernard El Ghoul nous explique pourquoi ce dispositif est important :

"En France il faut aujourd'hui des mécanismes accélérateurs qui vont réparer ces inégalités, on a du mal à faire changer les mentalités mais en même temps ce n'est pas de la charité que l'on fait Ceux sont des talents dont on ne peut pas se passer aujourd'hui. Nous devons donc pousser toutes formes de dispositifs spécifiques, c'est une dynamique vertueuse en plus. Les résultats au bac s'améliorent dans les établissements avec lesquels on a signé."

L'invité