Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le directeur territorial de l'ARS pour la Sarthe appelle à ne pas crier victoire trop tôt

-
Par , France Bleu Maine

Surtout ne pas répéter les erreurs du printemps dernier. Alors qu'Emmanuel Macron doit s'exprimer demain sur la première étape du déconfinement, Stephan Domingo, le directeur territorial en Sarthe de l'Agence régionale de Santé appelle à ne pas relâcher nos efforts.

Stephan Domingo, le directeur territorial de l'ARS en Sarthe.
Stephan Domingo, le directeur territorial de l'ARS en Sarthe. © Radio France - Elie Abergel

Le déconfinement précipité et visiblement mal préparé de la première vague ne doit pas se reproduire, alors que l'épidémie continue de décroître en France. 

Demain Emmanuel Macron doit d'ailleurs s'exprimer à la télévision pour amorcer la première étape de la levée des restrictions. 

Malgré tout, le message des autorités sanitaires reste prudent. Stephan Domingo, le directeur territorial de l'Agence régionale de Santé pour la Sarthe appelle à ne pas crier victoire trop tôt. 

Prudence et respect des règles jusqu'au bout

"_Il faut que les gestes barrières se maintiennent. Les jauges les plus basses possibles doivent être maintenues, pour que nous ayons un minimum de personnes au même endroit au même momen_t", commence M. Domingo. 

"Nous devons continuer à respecter la période d'isolement quand on est positif ou bien cas contact, pour maintenir le taux d'incidence le plus bas possible", poursuit-il

En Sarthe, les chiffres baissent aussi, mais le taux d'incidence reste à 154 ce lundi, le seuil d'alerte étant fixé à 50. 

Tirer les leçons de cet été

Cet été, au mois d'août, l'épidémie a fortement repris en Sarthe.

"Nous avons eu une poussée importante de contaminations, le taux d'incidence était alors à 70. Il peut y avoir un rebond en cas d'abandon des gestes barrières, si l'on se regroupe à plusieurs sans protection dans des espaces clos", prévient le directeur territorial pour la Sarthe de l'Agence régionale de Santé. 

"Nous l'avons vu tout cet été, deux mois après la levée du confinement le virus s'est mis à beaucoup circuler, et ensuite nous avons dû nous confiner", rappelle S. Domingo.

"Il faut maintenir notre _vigilance collective_, jusqu'à l'arrivée d'un traitement ou d'une vaccination". 

Les Etats-Unis devraient lancer leur campagne de vaccination dans les prochaines semaines. En France, un vaccin pourrait être distribué au "début de l'année 2021", estime Stephan Domingo. 

Comment gérer les résidences autonomies

Mardi 17 novembre, 18 cas positifs ont été recensés à la résidence autonomie Les Métiers de Noyen-sur-Sarthe.  Les deux premiers cas positifs ont été recensés autour du 24 octobre dans cet établissement de 78 résidents

Une flambée de contaminations qui a provoqué la colère de la fille d'une résidente contaminée. 

"_Dans ces milieux-là avec des populations âgées, les cas positifs et les cas contacts doivent rester isolés. Les zones de rapprochement et de contacts doivent être mis entre parenthèse_s", explique Stephan Domingo. 

"Les prises de repas doivent rester individuel autant que possible pour limiter la circulation du virus", continue-t-il.  

"Il y a une tension très forte dans la France entière sur certains métiers, notamment les paramédicaux et les aides soignants", conclut Stephan Domingo, alors que le maire de Noyen-sur-Sarthe assurait que les autorités sanitaires lui avaient dit qu'il ne pourrait pas avoir de renfort de personnel. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess