Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le Doubs se prépare au couvre-feu

Le préfet du Doubs, Joel Mathurin, indique avoir alerté les acteurs économiques de la nuit sur l'ampleur de la propagation de l'épidémie de coronavirus. Restaurants, bars ont ainsi été avertis du risque de voir un couvre-feu instauré dès la semaine prochaine dans le département.

Le gouvernement durcit le ton face à l'évolution de l'épidémie de coronavirus en France.
Le gouvernement durcit le ton face à l'évolution de l'épidémie de coronavirus en France. © Maxppp - Lionel VADAM

Joël Mathurin, prefet du Doubs, a organisé jeudi soir une réunion avec les représentants des restaurateurs, des bars du département. Le représentant des services de l'Etat a ainsi voulu préparer les esprits à l'instauration imminente du couvre feu. Restaurants, bars, cinémas, salles de sport, les sorties et déplacements pourraient être interdits de 21h00 à 06h00 dès la semaine prochaine, à l'image de ce qui se fait dans les 54 départements où la mesure est mise en place.

Les restaurateurs invités à limiter le renouvellement de leurs stocks

"Je leur ai demandé de se préparer au scénario le plus défavorable. Compte tenu de la dynamique de la circulation du virus, si la décision est prise, les bars seront totalement fermés, donc en terme de prise de commandes s'il y a un anniversaire à organiser le week-end prochain, il y a des des décisions à prendre dès aujourd'hui" explique Joël Mathurin, préfet du Doubs. Selon le représentant des services de l'Etat, il est nécessaire de préparer les esprits: "Concrètement, les restaurateurs vont se poser des questions très terre à terre : est ce que je fais du stock ou pas de stock? C'est important qu'ils aient cette information car il faut qu'ils soient dans une anticipation opérationnelle".

Les matchs du FCSM bientôt à huis-clos?

Ce qui vaut pour les restaurateurs et les bars vaut également pour les autres acteurs du spectacle, des loisirs, des salles de sport, les stades de football. Ainsi, pour le FCSM, on ne pourra pas écarter le risque d'un match à huis-clos : "Si nous passons en couvre-feu, il y aura des implications sur la jauge notamment, des rassemblements de plein-air. On ne pourra plus se rassembler à 5000, mais plutôt à 1000. Je ne sais pas ce que décideront les dirigeants, mais dans les départements qui sont déjà en couvre-feu, les matchs ne sont pas décalés, ils sont à huis-clos".

Un virus qui circule très rapidement

Le préfet du Doubs explique que le virus progresse rapidement, le taux d'incidence a doublé en deux semaines, le département , en plus, est cerné par le Jura, la Suisse où le Covid 19 circule de manière active. Il rappelle que les Français sont invités à limiter les interactions sociales, respecter la règle des six personnes y compris dans le cadre de la vie privée pour enrayer l'épidémie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess