Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le driver manchois Franck Nivard, 2e du Grand Prix d'Amérique à Vincennes

dimanche 28 janvier 2018 à 16:48 Par Benoît Martin, France Bleu Cotentin

Au terme d'une course particulièrement disputée, le driver avranchinais Franck Nivard n'est pas parvenu à remporter un 3 Grand Prix d'Amérique d'affilée avec le cheval Bold Eagle ce dimanche après-midi à Vincennes.

Franck Nivard, 2e sur le podium en compagnie du ministre de l'agriculture Stéphane Travert.
Franck Nivard, 2e sur le podium en compagnie du ministre de l'agriculture Stéphane Travert. © Radio France - Thomas Bregardis

Pour tous les observateurs, Bold Eagle était le favori de la 97e édition de la plus prestigieuse des courses de trot attelé aujourd'hui à Vincennes. Mais dans ce championnat du monde de la discipline que représente le Grand Prix d'Amérique, rien n'est jamais écrit à l'avance.

Un faux départ pour le crack

Preuve de l'importance de cette course, le starter a dû si prendre à plusieurs reprises pour lancer les 18 partants pour les 2700 mètres de course sur la piste cendrée. Et c'est d'ailleurs Bold Eagle et son driver manchois Franck Nivard, qui ont provoqué le premier faux départ. Un avertissement sans frais pour le couple qui devait simplement veiller à ne pas récidiver sous peine de disqualification. 

Finalement, Franck Nivard a parfaitement négocié le départ de la course, prenant immédiatement la roue de l'autre favori, Readly Express drivé par le suédois Bjorn Goop. Dans le dernier virage, les 2 favoris se portent en tête de la course et alors que Franck Nivard parvient à prendre les commandes de la course au milieu de la ligne droite, Bold Eagle est finalement passé dans les derniers mètres par Readly Express auteur d'un final époustouflant : le Grand Prix d'Amérique revient à la Suède. 

Bold Eagle et son père Ready Cash toujours à égalité

Après la course, le driver Franck Nivard a reconnu la supériorité aujourd'hui de Readly Express. Ca n'est pas cette année qu'il signera une 6e victoire dans ce Grand Prix. Bold Eagle quant à lui ne dépassera pas son père Ready Cash, lui aussi vainqueur de 2 prix d'Amérique (2011, 2012) associé à Franck Nivard.